Valère Novarina, l'inactuel : une poétique du devenir

par Laure Née-Serna

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de François Noudelmann.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    Comment l'œuvre littéraire de Valère Novarina, en reprenant les questionnements d’Artaud et Beckett, ouvre-t-elle l'espace - presque condamné dans les dramaturgies contemporaines au silence, à la mélancolie, au rire impossible, ou au retour à l'origine ? Quelle poétique est mise en oeuvre qui relance le désir, permet de faire circuler ce sang qu'est la parole, dans un mouvement ininterrompu allant vers la santé et la joie d’être au monde, fût-il chaotique ? Le refus de la représentation de l’événement rétrospectif permet à la scène d’être au « présent d’apparition ». L’événement est l’inconnu à venir. Deux mouvements contraires donnent à l’oeuvre sa respiration et son inachèvement : constriction et dissémination. L'auteur, parce qu'il sait être un "inactuel", parvient à se dégager des sujets brûlants de l’actualité pour les inscrire dans un mouvement plus vaste, et ainsi à faire le pari d’un renouvellement des images de l’homme. Je souhaite donc montrer comment Novarina, se dégageant des paysages dévastés du théâtre contemporain, réinvente un théâtre sans terreur ni pitié, ni consolation, un gai savoir qui permet au sujet de naître en permanence, de ne cesser de devenir. Lieux fragmentés, temps disloqués, identités archipéliques, ce chaos, loin d’être l’espace-temps de la déréliction, ouvre l’espace d’un vide porteur de devenir. Étudier le processus du devenir, entendu comme notion philosophique sous-tendant l’oeuvre littéraire de Valère Novarina dans son ensemble et, consubstantiellement, comme pratique esthétique visant à déconstruire les stéréotypes langagiers et à réenchanter la langue, tel est l’enjeu de ce travail.


  • Résumé

    How does Valère Novarina’s literary work, which picks up again the lines of questioning pursued by Artaud and Beckett, open up theatrical space – which in contemporary dramatic art has been almost condemned to silence, to melancholia, to impossible laughter or to a return to origins? What are the poetics displayed which revive desire, which allow the blood that is speech to circulate in an uninterrupted movement towards health and the joy of being on earth, whether chaotic or not? The refusal to represent events retrospectively allows the stage to exist in “the present time of appearance”. The event is the unknown yet to come. Two contrary movements give the work both its breathing life and its incompleteness: dissemination and constriction. Since the author knows himself to be “untimely”, he manages to free himself from issues which burn with topicality in order to place them within a much vaster movement, and by doing so to gamble on a renewal of the images of mankind. I wish therefore to show how by liberating himself from the ravaged landscapes of contemporary theatre Novarina reinvents a theatre with neither pity nor terror nor consolation, but a cheerful knowledge (a ‘Gay Science’) which permits the subject to be continuously reborn, unceasingly to Become. Fragmented locations, dislocated times, scattered identities – this chaos, far from being the space-time continuum of dereliction, opens the arena of the theatre to a space that brings Becoming. The focus of this work is to examine the process of Becoming, understood both as the philosophical concept which underpins Valère Novarina’s literary work in its totality, and simultaneously as the practical aesthetic that aims to deconstruct the stereotypes within language and to bring magic back to speech.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (448 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 425-448. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.