Etude des troubles d'étiologie sorcière punitive chez les Kongo : rôle thérapeuthique du procès traditionnel

par Juliana Ndoki Massivi

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et psychopathologie

Sous la direction de Serban Ionescu.

Soutenue en 2010

à Paris8 .


  • Résumé

    From 2000 to 2004, the socioeducational institutions or French judicial send about fifteen of kongo families, whose one of the members is accused by a close to be sorcerer and the author of family disorders, to the Centre Georges Devereux at the university Paris8 for consultations. This Centre, who uses the procedures of ethnopsychiatry, is mandated to elucidate the accusation problem in witchcraft and to bring a psychological help to these families. In this thesis, I attempt to analyze certain of these clinical cases as well as other met on the African ground in the course of the traditional trial in punitive witchcraft so as to identify the therapeutic techniques of the ethnopsychiatry and of the approach of kongo traditional lawsuit in the resolution of the conflicts qualified of sorceress origin by the patients and their family. My hypothesis is that in witchcraft the lawsuit traditional is akin to device of care, that it has similarities and differences in relation to ethnopsychiatric device.

  • Titre traduit

    Study of disorders of etiology punitive witch among the Kongo : therapeutic role of lawsuit traditional


  • Résumé

    De 2000 à 2004, les institutions socio-éducatives ou judiciaires françaises envoient une quinzaine des familles kongo, dont l’un des membres est accusé par un proche d’être sorcier et l’auteur des désordres familiaux, au Centre Georges Devereux à l’université Paris8-Vincennes pour des consultations. Ce Centre, qui utilise les procédures d’ethnopsychiatrie, est mandaté pour élucider le problème d’accusation en sorcellerie et pour apporter une aide psychologique à ces familles. Par cette thèse, je tente d’analyser certains de ces cas cliniques, ainsi que d’autres rencontrés sur le terrain africain au cours des procès traditionnels en sorcellerie punitive, pour identifier les techniques thérapeutiques de l’ethnopsychiatrie et de l’approche du procès traditionnel kongo dans la résolution des conflits qualifiés d’origine sorcière par les patients et leur famille. Mon hypothèse est que le procès traditionnel en sorcellerie s’apparente à un dispositif de soins, qu’il a des similitudes et des différences par rapport au dispositif ethnopsychiatrique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (478 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 459-477. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2869
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.