Problématiques de l'image [ou] (In)esthétique des arts de lslam ?

par Naceur Khemiri

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Badiou.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    Avec un point d’interrogation et des guillemets, sur l’ontologie impossible de l’image en tant qu’image, celle -ci se révèlera inexistante. On remarquera que le champ lexical de l’image n’a pas pu se trouver subsumé ni résumé sous un seul concept ni épuiser les multiples acceptions de son terme multivoque. Notre quête de la vérité de l’image se renverse en une mise en question de l’image même de la vérité, au sens grec de l’aléthéia, au profit de la vrai(e) semblance mise en scène par la déconstruction mimétique de Philippe Lacoue- Labarthe, ou, dans un sens différent de la dé-suturation, du montage de la semblance chez Alain Badiou. C’est donc à un parachèvement de la théorie heideggérienne de l'image, pour qui il n’y a pas d'ontologie des images, qui ne soit marquée par le deuil et le masque mortuaire sculpté du visage de Pascal, que se présente les traits de l’Imaginal (‘alam -al-Mithâl). L’imaginal radical des mystiques orientaux permettrait–t-il de résoudre certaines des difficultés ou même des impasses devant lesquelles l’horizon métaphysique historial des occidentaux, défini comme onto-théo-téléo-logique dans les écrits de Jacques Derrida, vient achopper, vivant de sa crise permanente ? L’orient offre-t-il pour autant un supplément d'âme ou de forme à ce qui agonise dans l'occident, miroir en creux de l'orient en jeu ? Serions-nous réduits à restreindre notre champ d’investigation à un effet extérieur des sens et de la beauté qui nous déporterait en dehors du sentiment esthétique ? La poésie persane dit –elle ce deuil de l’amour comme accès à l’amour infini dont dieu s’aime (dans /et) par toutes les belles formes ?

  • Titre traduit

    Problematics of the image [or] (In)aesthetics of islam arts ?


  • Résumé

    We tried to follow the different sets of mimésis and the image in their various changes, in order to find a possible uniqueness of the concept of image. However, it seems to us that the human being had intended to do only the multiplicities of single images that do not allow themselves to subsume under a unique concept. The history of the philosophy progressed by the metaphysics of various occidental discourses, is both summarized and increased by Heidegger’s thoughts. His reading of the transcendental imagination by Kant brought up the concept of the creative imagination called “imaginal”, in the whole history of the “western” philosophy, culminating with Heidegger, the image, the imagination and the imaginary can not allow conceiving an ontology of the image, we are now oriented towards the east, to find a supplement of soul and concepts for the metaphysic of images?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (476 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 454-476

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2864
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.