Fosterage et résilience en milieu bambara (Mali) : une analyse constructionniste des trajectoires des enfants confiés à l'aide du Test du Dessin de la Famille

par Paola Porcelli

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et psychopathologie

Sous la direction de Serban Ionescu.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    This study focuses on the concept of fosterage, referred to a number of traditional customs quite neglected by psychology and leading to long separations between a child and his/her biological parents. The present research aims, in particular, at giving a view of these customs in a Bambara context by using the constructionist paradigm of resilience. For this purpose, after deconstructing the representations and meanings underlying these phenomena as well as the dynamics of psychosocial risk and the vulnerability factors that they convey, we analyze the pathways to resilience of 15 children and young people fostered in a Malian rural community through the Draw-A-Family Test. The results show some analogies with a number of values fostered by the context of belonging but also the heterogeneity and creativity of individual pathways. The data collected confirm the importance of accounting for cultural elements in the evaluation of these practices in order to promote an integration of resilience models and a reconfiguration of the representations of parenthood and filiation within our societies.

  • Titre traduit

    Fosterage and resillience in a Bambara context (Mali) : a constructionist analysuis of fostered children's pathways to resilience through the Draw-A-Family test


  • Résumé

    Cette étude est consacrée au phénomène du fosterage, qui désigne un ensemble de pratiques traditionnelles assez méconnues de la psychologie et impliquant des séparations prolongées entre un enfant et ses parents biologiques. La présente recherche vise, plus particulièrement, à donner un aperçu de ces coutumes en milieu bambara à la lumière du paradigme constructionniste de la résilience. Dans ce but, après avoir déconstruit les représentations et le logiques sous-jacentes à ces réalités ainsi que les dynamiques du risque psychosocial et les facteurs de vulnérabilité qu’elles déterminent, nous analysons les trajectoires de résilience de 15 enfants et jeunes confiés dans une commune rurale malienne à l’aide du Test du Dessin de la Famille. Les résultats montrent des analogies avec certaines valeurs encouragées par le milieu d’appartenance mais également l’hétérogénéité et la créativité des parcours individuels des protagonistes. Les données recueillies confirment l’importance de la prise en compte des éléments culturels dans l’évaluation de ces pratiques afin de promouvoir une intégration des modèles de la résilience et une reconfiguration des représentations de la parenté et de la filiation dans nos sociétés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (646, 144 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 611-646

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2840
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.