La santé de la femme entre statut, enjeux actuels et pratique médicale : une approche des droits de l'homme

par Karima Azzi Baziz

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Cyril Clément.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    La thèse propose une analyse de la santé des femmes, à ce jour confrontée à un statut souvent inférieur et à une pratique médicale qui a du mal à se détacher de son empreinte paternaliste alors même que la surmédicalisation atteint des degrés inquiétants, en l'occurrence en santé génésique et obstétrique. Par ailleurs, les enjeux, économiques, sociaux, culturels, philosophiques et éthiques actuels, exacerbés par la mondialisation, exercent un effet déterminant sur les droits fondamentaux des femmes et des fillettes. Elles souffrent à ce jour, de toutes formes d'atteintes à leurs corps et à leur intégrité physique et mentale. En plus de l'affaiblissement caractérisé des droits socioéconomiques, de lourdes restrictions sur les dépenses de santé ne cessent de s'accumuler. L'accès aux soins et le libre choix qui devrait l'accompagner, s'en trouvent profondément ébranlés. Quant au droit des femmes de disposer de leurs corps, celui-ci accuse un encadrement des plus pesants. L'ouverture à une approche autre que rationaliste dans la conception de la santé, intégrant des notions telles qu'un dialogue fondé sur l'interhumain, la "sexospécificité" et "l'ethnospécificité", s'impose plus que jamais. Cette approche gagnerait à être appliquée au niveau des politiques de santé et étendue à la relation médecin patiente. Cette issue nous semble être une piste suffisamment tangible pour améliorer un tant soit peu l'avenir de la santé des femmes.

  • Titre traduit

    ˜The œHealth of the woman between status, current stakes and medical practice : an approach of human rights


  • Résumé

    The thesis proposes an analysis of women's health, to date confronted with an often lower statute and a medical practice which has evil to be detached from its paternalist print while at the same time the surmédicalisation reaches worrying degrees, in this particular case in health génésique and obstetric health. In addition, the stakes, economic, social, cultural, philosophical and ethical current, aggraved by globalization, have a decisive effect on the fundamental rights of the women and the young girls. They suffer to date, of all forms of attacks to their bodies and their physical integrity and mental. In addition to the weakening characterized of their socio-economic rights, heavy restrictions on the health expenditure do not cease accumulating. The access to the care and the free choice which should accompany it, are some deeply shaken. As for the women's right to have their bodies, this one shows a frame of heaviest. The opening to an approach other than rationalist in the design of health, integral the concepts such as a dialogue based on the “interhumain”, the “sexospecificity” and “the “ethnospecificity”, is essential more than ever. This approach would gain with being applied to the level of the health policies and extended to the patient relation doctor. This exit seems to us to be a sufficiently tangible track to improve the future of women’s health.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (750 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.689-717

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2785
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.