Etat, décentralisation et populations : analyse des capacités développantes des collectivités locales au Sénégal : exemple de la commune de Thiès

par Omar Diop

Thèse de doctorat en Anthropologie et sociologie du politique et du développement

Sous la direction de Pierre-Philippe Rey.

Soutenue en 2010

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le Sénégal, à l’instar de beaucoup d’autres pays africains, s’est engagé dans la voie de la décentralisation politique et administrative pour relancer un processus de développement largement à la traîne. Les nouvelles collectivités locales qui ont été instituées peinent à asseoir leur viabilité, et les efforts de coopération avec les différents acteurs du « développement local » (ONG, populations locales, associations…) sont mal articulés. Cette thèse démontre l’erreur de perspective qui a consisté d’abord, pour les dirigeants politiques, à s’inspirer des grandes lignes de la décentralisation mise en œuvre en France, mais également à créer artificiellement des entités (régions, communes, communautés rurales) incapables de susciter des dynamiques populaires. Ce travail réinterroge les concepts de développement, développement local, ou tout autre qualificatif apposé au concept de développement, et postule, à travers des exemples concrets, l’émergence du Quartier comme seul cadre unificateur capable de mettre en branle les dynamiques dont les populations locales sont déjà porteuses pour satisfaire au mieux leurs besoins primordiaux.

  • Titre traduit

    State, decentralization and population : analysis of the developing capacities of locao collectivities : the example of Thies, Sénégal


  • Résumé

    Senegal, like many other African countries, engaged to the way of political and administrative decentralization to enhance development process. The new local collectivities are in very sluggish conditions, compromising their viability, and efforts of cooperation between NGOs, associations and local populations, are not well articulated. This research demonstrates the leaders’ error of prospect consisting first in imitating France decentralization model, and then, creating artificially entities that are unable to sustain popular dynamics. The research also questions concepts of development, local development or any other qualification applied to the concept of development. It shows, through concrete examples, the emergence of the District as the most effective entity for powering popular dynamics and helping populations meet their basics needs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 f.- [28] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 399-407

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 3140
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.