Mise au point de nanosondes magnétiques chauffantes pour l'hyperthermie : synthèse, fonctionnalisation et évaluation de la puissance de pertes spécifiques

par henda Basti

Thèse de doctorat en Surfaces, interfaces, matériaux fonctionnels

Sous la direction de Souad Ammar et de Leila Samia Smiri.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'utilisation de nanoparticules magnétiques est aujourd'hui en plein essor dans le domaine des nanobiotechnologies. Elles sont envisagées à la fois pour l'imagerie médicale, la vectorisation médicamenteuse et le traitement du cancer par hyperthermie. Parmi ces matériaux, les particules de ferrites spinelles semblent être très prometteuses en particulier pour la réalisation de fluides magnétiques chauffant. Quelques difficultés techniques restent néanmoins à surmonter. Pour l'hyperthermie par exemple, il est nécessaire de contrôler la température dans les tissus, d'assurer la biocompatibilité des agents chauffants (les particules) dans les milieux physiologiques et d'adresser spécifiquement ceux-ci vers des cibles biologiques. L'utilisation de nanosondes magnétiques avec des températures de Curie proches des températures thérapeutiques serait un moyen d'atteindre un tel objectif puisque les nanoparticules ne chauffent que tant qu'un ordre magnétique existe en leur sein. Le travail de thèse a porté sur l'élaboration en milieu polyol de nanoparticules de ferrites de type Znl-xMxFe2O4 (M =Fe, Co, Mn and Ni; x=0,l ou x=0,2), leur caractérisation et leur évaluation en tant qu'agents chauffants pour l'hyperthermie.

  • Titre traduit

    Elaboration of magnetic probes for cancer treatment by hyperthermia : synthesis, fonctionnalization and evaluation of their specific adsorption rate


  • Résumé

    Magnetic nanoparticles are increasingly winning Nanobiotechnology area as being nowadays used in several biomedical applications such as MRI imaging, drug vectorization and hyperthermia. Among theses materials, ferrite nanoparticles are known to be very promising, particularly, for heating magnetic fluids. Yet, some technical difficulties have to be overcome, for example: the necessity of assuring the biocompatibility of the heating agents with the physiological environment and addressing them specifically to the targeted cells. However, the most important problem is to control their temperature of heating into the tissues. Actually, the use of magnetic nanoparticles with a Curie temperature (Te) close to the therapeutic temperature range would solve this problem in as much as particles warm up only when there is some magnetic order within them. With this aim on mind, we synthesized via the so-called polyol process quasi-isotropic in shape, highly crystalline monodisperse spinel ferrite nanoparticles with the following chemical composition Znl-xMxFe2O4 (M = Fe, Co, Mn and Ni; x=0,l or x=0,2). After their preparation, nanoparticles were characterized, suitably functionalized and eventually transferred in an aqueous medium to form stable colloids for evaluation of their Specific Adsorption Rate (SAR).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (319 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 217 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 258
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.