Régulation et évolution quantitative de la compétence des cellules précurseurs de la vulve chez les nématodes du genre caenorhabditis

par Jean-Baptiste Penigault

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire du développement

Sous la direction de Marie-Anne Félix.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les fondements moléculaires de la sensibilité au bruit des systèmes de développement restent relativement méconnus. De nombreux auteurs suggèrent que l'imprécision des gradients et des voies de signalisation pourrait être la cause de la sensibilité aux fluctuations aléatoires dans certains systèmes de développement. Cependant, la démonstration de cette hypothèse fait défaut à l'heure actuelle. Chez C. Elegans, la variation du lignage de P3. P offre l'opportunité de travailler sur un système de développement sensible. Les variations de lignage de P3. P affectent la compétence de cette cellule à adopter une destinée vulvaire. Les autres cellules du groupe de compétence vulvaire, P(4-8). P, présentent également des variations de compétence. Un modèle de la régulation de la compétence vulvaire a précédé nos recherches. Il implique l'activité de deux protéines à homéodomaine, LIN-39 et MAB-5, et de la voie Wnt, pour la régulation quantitative de la compétence. La voie Wnt, dont les ligands forment un gradient à longue portée depuis le pôle postérieur de la larve, est considérée comme un régulateur transcriptionnel positif de lin-39 dans l'ensemble du groupe de compétence vulvaire. Nous avons tiré parti de ces connaissances pour étudier les bases moléculaires de la sensibilité du lignage de P3. P et la régulation quantitative de la compétence vulvaire de P(3-8). P. Par ailleurs, la disponibilité d'un nombre important et croissant d'espèces sœurs de C. Elegans au laboratoire permet d'étudier quantitativement l'évolution du développement vulvaire. Nous avons étudié les variations quantitatives de compétence chez les Caenorhabditis et nous en proposons une explication moléculaire.

  • Titre traduit

    Quantitative regulation and evolution of vulval precursor cell competence in the nematodes of the caenorhabditis genus


  • Résumé

    Molecular basis of developmental noise sensitivity is still largely unexplored. Several authors suggest that gradient and signalling pathway imprecision are the main causes of developmental noise. However a clear demonstration of this hypothesis is still missing in any developmental System studied until today. In Caenorhabditis elegans, the cell lineage variation of P3. P offers the opportunity to study a developmental System sensitive to noise. Moreover, P3. P cell lineage variation affects the competence of this cell to form vulval tissue. The other cells forming the vulval competence group are also varying in their competence although in less extent than P3. P. A model of the regulation of vulval competence has preceded our research. The activity of two homeodomain proteins, LIN-39 and MAB-5, and the Wnt signalling pathway regulate quantitatively vulval competence. The Wnt signalling pathway is considered as transcriptional positive regulator of lin-39 in the vulval competence group. Wnt secreted factors form a long-range gradient of protein from the posterior of the animal to the anterior extent of the vulval competence group. We used this Knowledge to study the molecular basis of P3. P lineage sensitivity and the quantitative regulation of P(3-8). P vulval compétence in C. Elegans. The availability of a growing number of Caenorhabditis species allows to study the evolution of vulval development. Here we present our study of the quantitative variation of vulval competence in the Caenorhabditis genus and propose a molecular explanation for these variation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 221 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 204
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7717
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.