Identification des cellules initiant les LAL. T humaines dans les souris immunodéficientes et étude de la modulation de l'expression de l'oncogène SCL/TAL1 sur le développement leucémique

par Bastien Gerby

Thèse de doctorat en Biologie des cellules sanguines

Sous la direction de Françoise Pflumio.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Depuis plusieurs années, nous assistons à l'émergence d'un nouveau concept basé sur la notion que certains cancers seraient organisés en une hiérarchie de cellules hétérogènes générées par une population rare appelée cellules souches cancéreuse (CSCs). La caractérisation phénotypique, moléculaire et fonctionnelle des CSCs a pour objectif de développer des thérapeutiques ciblant spécifiquement leurs marqueurs et/ou leur mécanismes biologiques spécifiques afin d'éradiquer le cancer et prévenir les rechutes. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à l'existence des cellules initiant la leucémie T. Nos travaux se sont orientés sur la caractérisation phénotypique de populations cellulaires présentes dans les LAL-T et plus particulièrement sur 3 populations sélectionnées sur l'expression des marqueurs CD34 et CD7. Nous avons cherché à savoir s'il existait un enrichissement en activité T-CSL dans l'une de ces populations. De plus, nous avons voulu étudier leur comportement en réponse à l'activation de la voie NOTCH et leur sensibilité aux traitements. Les mécanismes par lesquels l'oncoprotéine SCL/TAL-1 entraîne le développement leucémique sont encore peu connus. Dans ce travail, nous nous sommes intéressé à étudier l'effet de la diminution d'expression de SCL/TAL-1 sur la fonction des blastes de leucémies T humaines par une stratégie d'interférence à l'ARN en utilisant des lentivecteurs. Nos travaux ont consisté à la mise au point d'un protocole de transduction des blastes de LAL-T humaines afin d'étudier les conséquences de la diminution d'expression de SCL/TAL-1 sur la croissance des blastes in vitro et sur le développement leucémique chez les souris immunodéficientes.

  • Titre traduit

    Identification of human T-leukemia initiating cells (T-LIC) and role of SCL/TAL-1 oncogene in T-leukemogenesis


  • Résumé

    The aim of my project was to identify and characterize leukaemia initiating cells (LIC) in human T-ALL. My work has shown that human T-ALL contain heterogeneous populations with differential proliferation and leukaemia initiating capacities. My results indicated that T-ALL are composed of cell fractions exhibiting a differential capacities in term of engraftment into immunodeficient mice, growth response in culture upon NOTCH activation and sensitivity to dexamethasone and NOTCH inhibitors. In parallel, we would like to evaluate the effect of the modulation of oncogenes expression on T-ALL development and specifically on LIC compartment. Gene transfer using lentivirus into human T lymphoid populations is difficult. My work led to develop an optimal transduction protocol of human T-ALL blasts using pseudotyped lentivector strategy. NkXS. L, a tumor suppressor gene in prostate cancer, is a direct target gene of the transcription factor SCL/TAL1. 1 adapted our transduction protocol to study the effect of the diminution of SCL/TAL1 and NkXS. L expression using RNA interference on human T-ALL patients « TAL1+ ». Results indicated that SCL/TAL1 and NkXS. L are essential for human T-ALL proliferation in vitro and to maintain LIC activity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 320 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 184
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7864
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.