Rôle des modifications du peptidoglycane de Listeria monocytogenes pour échapper à la réponse immunitaire innée

par Camille Aubry

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Olivier Dusserget.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le peptidoglycane (PG) est un composant essentiel de la paroi bactérienne et une cible importante du système immunitaire inné. La caractérisation du peptidoglycane de Listeria monocytogenes, bactérie responsable d'infections d'origine alimentaire chez l'homme, a révélé deux modifications, la TV-désacétylation des résidus 7V-acétylglucosamine et la (9-acétylation de l'acide 7V-acétyl-muramique. La 7V-désacétylation du PG par l'enzyme PgdA permet à L monocytogenes d'échapper à la reconnaissance par le récepteur TLR2 et l'ARN polymérase III, et de limiter la production d'IFN(3 par les macrophages infectés. Cette modification est importante pour la survie de la bactérie lors de l'infection chez la souris et permet de limiter la sécrétion d'IFNy in vivo. OatA est l'enzyme responsable de la O-acétylation du PG. OatA confère à L. Monocytogenes la capacité de résister à des molécules antimicrobiennes ciblant la paroi bactérienne et à l'activité antibactérienne des macrophages. Cette enzyme est capitale pour la survie de L. Monocytogenes infectant la souris et permet de limiter la production de cytokines pro-inflammatoires et de chimiokines en réponse à l'infection. PgdA et OatA sont des déterminants de virulence majeurs de L monocytogenes permettant à la bactérie d'échapper au système immunitaire innée.

  • Titre traduit

    Role of peptidoglycan modifications in Listeria monocytogenes escape from innate immune response


  • Résumé

    Peptidoglycan (PG) is an essential component of bacterial cell wall and an important target of the innate immune System. Characterization of the PG of Listeria monocytogenes, the etiological agent of severe human food-borne infections, revealed two modifications: 7V-deacetylation of N-acetylglucosamine residues and (9-acetylation of N-acetylmuramic acids. PG 7V-deacetylation by the PgdA deacetylase confers to L. Monocytogenes the capacity to escape from TLR2- and RNA polymerase III-mediated recognition and to limit the production of IFN(3 by infected macrophages. This modification plays a key role in bacterial survival during infection of mice and limits IFNy secretion in vivo. OatA is the enzyme responsible for PG O-acetylation. OatA confers to L monocytogenes the ability to resist to molécules that target bacterial cell wall and to the antibacterial activity of macrophages. This enzyme is capital for L monocytogenes survival in infected mice and limits the production of pro-inflammatory cytokines and chemokines in response to infection. OatA and PgdA are major virulence determinants used by L. Monocytogenes to evade the host innate immune System.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 253 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 181
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7846
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.