Etude immunologique du syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse

par Baptiste Janela

Thèse de doctorat en Biologie et pharmacologie cutanée

Sous la direction de Philippe Musette.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse ou DRESS (Drug Rash with Eosinophilia and Systemic Symptoms) est une réaction cutanée sévère secondaire à une prise médicamenteuse associée à de nombreuses atteintes viscérales. La réponse immunitaire au cours du DRESS est caractérisée par des lymphocytes T CD8+ activés, cytotoxiques, présentant un phénotype de localisation cutanée et dirigés contre des antigènes viraux de type EBV. Ces lymphocytes T CD8+ en expansion sont retrouvés au sein du système périphérique sanguin et dans les organes atteints (peau, foie, poumons). Nous avons démontré que le DRESS est caractérisé par la présence de nombreuses réactivations virales de type EBV, HHV-6, HHV-7 ; virus dont la production est intimement liées à la prise médicamenteuse. La présence de réactivations virales au cours du DRESS est corrélée à une forte augmentation du taux sérique d'IL-10. Au cours du DRESS, les lymphocytes B régulateurs correspondent à la principale source d'IL-10 dont la sécrétion est induite par les médicaments in vitro. L'analyse des caractéristiques cliniques et biologiques des patients présentant une évolution prolongée de la maladie nous a permis de mettre en évidence que la composante essentielle vers cette évolution semble être l'ethnicité du patient. Enfin, nous avons évalué l'efficacité du traitement du SHM par immunoglobulines intraveineuses. Nous montrons que ce traitement est ni sur, ni efficace et induit de nombreux effets secondaires indésirables. En conclusion, le syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse est une maladie d'origine virale induite par la prise de médicament chez des individus présentant des spécificités génétiques.

  • Titre traduit

    Immunological study of drug hypersensitivity syndrome


  • Résumé

    The drug hypersensitivity syndrome or DRESS (Drug Rash With eosinophilia and Systemic Symptoms) is a severe skin reaction secondary to drug intake associated with multiple organ involvement. The immune response in DRESS syndrome is characterized by activated CD8 T lymphocytes, cytotoxic, with a cutaneous homing phenotype and directed against viral antigens such as EBV. Expended populations of CD8+ T lymphocyte are found in the peripheral blood System and in the skin, liver and lungs. We demonstrated that DRESS is characterized by the presence of numerous viral reactivation such as EBV, HHV-6, HHV-7; virus whose production is closely linked to drug taking. The presence of viral reactivation in DRESS syndrome is correlated with a significant increase in serum IL-10. During DRESS, regulatory B lymphocytes are thé principal source of IL-10 secretion. In addition this cytokine secretion is induced by drugs in vitro. Analysis of clinical and biological characteristics of patients with a prolonged course of disease allowed us to demonstrate that the essential component to this prolonged course would be the ethnicity of the patient. In conclusion, we evaluated the effectiveness of treatment of DRESS with intravenous immunoglobulin. We show that this treatment is neither safe nor effective and induces many undesirable side effects. In conclusion, hypersensitivity syndrome is a viral disease caused by drugs in individuals with specific genetic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 668 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 144
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.