Les cytidines désaminases APOBEC murines : editing dans le modèle souris des virus de l'hépatite B et de la leucémie murine de Friend

par Myrtille Renard

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Jean-Pierre Vartanian.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les cytidines désaminases APOBEC agissent spécifiquement sur TARN ou l'ADN simple brin, induisant des mutations de type G→A. Sur un plan virologique, ces enzymes sont très étudiées pour leur rôle dans la réponse immunitaire, au travers de l'induction d'hypermutations dans les génomes viraux. Les phénomènes d'hy permutations sur un substrat endogène n'avaient encore jamais été mis en évidence suite à l'action des APOBEC. La première partie de mon travail de thèse a porté sur l'étude de la capacité d'APOBEC-1 à provoquer des hypermutations dans son substrat naturel, TARN messager de l'apolipoprotéine B. Aujourd'hui, la détection des hypermutations est rendue possible par l'utilisation de techniques de PCR basées sur le principe de l'amplification sélective des séquences éditées. Des hypermutations dans le substrat naturel d'APOBEC-1 ont effectivement été mises en évidence in vivo dans des organes de souris, et la capacité d'APOBEC-1 à induire des hypermutations au sein d'ARN hétérologues a aussi été démontrée in vitro. La seconde partie de mon travail de thèse a porté sur l'effet des APOBEC murines sur le virus de l'hépatite B (VHB). Bien que naturellement, les souris ne soient pas infectées par ce virus, elles servent de modèle pour l'étude de l'infection par le VHB. Alors qu'APOBEC-3 avait déjà été décrite pour son action sur ce virus, mon travail a montré qu'APOBEC-1 murine pouvait aussi éditer le génome de ce virus in vivo et in vitro. Une présence massive de mutations de type G→A a également été mise en évidence chez d'autres animaux infectés naturellement par le VHB.

  • Titre traduit

    Cytidine deaminase murine APOBECs : editing in mice model for hepatitis B virus and Friend Murine Leukemia Virus


  • Résumé

    Cytidine deaminase APOBEC specifically edit RNA or single stranded DNA, inducing G→A mutations. In virology, these enzymes have been extensively studied for their implication in the immune reaction, through the induction of hypermutations in viral genomes. Until now, hypermutations caused by the cytidine deaminases APOBEC have never been demonstrated in endogenous substrates. Thus, the first part of my work focused on the capacity of APOBEC-1 to induce hypermutations in its natural substrate, the apolipoprotein B mRNA. Today, the use of PCR techniques based on selective amplification of the edited sequences allows detection of such hypermutations. Indeed, hypermutations of APOBEC-1 natural substrate were found in vivo, in several mice organs, and the capacity of APOBEC-1 to induce hypermutations in heterologous RNAs was also established in vitro. The second part of my work focused on the impact of murine APOBECs on the hepatitis B virus (HBV). Even if mice are not infected by this virus naturally, they have been used as a model to study HBV infection. While the effect of APOBEC-3 on this virus has been described previously, it was shown in this work that APOBEC-1 could also edit viral genomes in vivo and in vitro. Massive G→A mutations were also found in other animals naturally infected by HBV.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([233] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. p.154-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 140
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.