Etude du programme de réplication du génome humain par peignage moléculaire de l'ADN et séquençage massif

par Guillaume Guilbaud

Thèse de doctorat en Génomes et protéines

Sous la direction de Claude Thermes et de Olivier Hyrien.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Study of the human replication programme by DNA molecular combing and massive sequencing


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La réplication du génome humain démarre à partir d'environ 30 000 origines dont la position et le moment de déclenchement sont peu connus. Des analyses bioinformatiques ont mis en évidence l'existence d'une asymétrie de la composition nucléotidique entre les brins répliqués de manière continue et discontinue. L'analyse du profil de ce biais se caractérise par une forme en N (N-domaines). Il a été proposé que les bords des N-domaines correspondent à des origines de réplication efficaces. L'inversion progressive du biais d'un bord à l'autre traduirait un changement progressif de l'orientation moyenne des fourches de réplication. Nous avons caractérisé la chronologie de la réplication par séquençage massif et avons interprété le profil obtenu à partir d'observations par peignage moléculaire de l'ADN. Nous avons établi que le génome se réplique à partir de zones d'initiation contenant des origines efficaces, déclenchées en début de phase S, et que cette réplication se propage par activation progressive d'origines adjacentes de plus en plus tardives, avec un taux d'activation qui augmente au cours de la phase S. Le profil temporel des N-domaines montre une forme en U, ce qui indique que leurs bords constituent des zones d'initiation précoces à partir desquelles la réplication se propage vers leur centre par activation consécutive d'origines plus internes. Le peignage moléculaire montre que les fourches se dirigeant vers le centre ou vers les bords des N-domaines parcourent des distances inégales, en raison de cette activation consécutive. Ce processus explique quantitativement le profil temporel et le profil de polarité des fourches de réplication au sein des N-domaines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 220 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 104
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7964
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.