Fonction des homéoprotéines HOXC4 et HOXB4 dans l'expansion des cellules souches hématopoïétiques humaines et étude de leurs cibles moléculaires

par Céline Auvray

Thèse de doctorat en Biologie des cellules sanguines

Sous la direction de Serge Fichelson.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Function of HOXC4 and HOXB4 homeoproteins in human hematopoietic stem cells expansion and study of their molecular targets


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'obtention d'un nombre élevé de cellules souches hématopoïétiques (CSH) est une étape importante pour la mise en œuvre des greffes de moelle osseuse ou de protocoles de thérapie cellulaire dans des hémopathies ou des tumeurs solides. L'équipe avait établi un modèle d'expansion des CSH humaines par co-culture avec des cellules stromales sécrétant l'homéoprotéine HOXB4. Mon travail de thèse a consisté à améliorer ce modèle par l'utilisation de HOXC4, homéoprotéine codée par un paralogue du gène HoxB4. J'ai montré que la transduction passive de HOXC4 permet, de façon comparable à HOXB4, d' amplifier les progéniteurs matures (CFC), immatures (LTC-IC) et les cellules capables de reconstituer de l'hématopoïese in vivo chez les souris immunodéficientes (SRC). Afin d'analyser les cibles moléculaires précoces de ces deux homéoprotéines durant l'expansion des CSH, nous avons effectué une analyse comparative des transcriptomes de cellules CD34+ brièvement exposées ou non à l'action des protéines HOXB4 ou HOXC4. Nous avons montré que les gènes régulés par ces deux facteurs sont similaires, corroborant nos précédents résultats. Ces gènes sont, pour la plupart, impliqués dans des fonctions cellulaires majeures telles que la synthèse protéique, la maturation des ARN, le cycle cellulaire et la réplication de l'ADN. La poursuite de ce projet consiste en l'analyse de certains de ces gènes, en particulier, le gène WDR50 dont l'orthologue, Wicked, chez la drosophile a pour rôle de maintenir l'état souche des cellules germinales. Chez l'homme, des études fonctionnelles dans des cellules leucémiques, dans les CSH et lors de la différenciation des cellules CD34+ sont en cours.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 425 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 101
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7946
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.