La RNase Y, une nouvelle endoribonucléase et son rôle dans la dégradation de l'ARN chez B. Subtilis

par Karen Shahbabian

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Harald Putzer.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Role of the novel endoribonuclease, RNase Y, in the degradation of RNA in B. Subtilis


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La modulation de la stabilité des ARNm est un moyen efficace pour contrôler l'expression des gènes chez les bactéries. Nous avons étudié ce phénomène chez Bacillus subtilis, organisme modèle des bactéries à gram-positif. B. Subtilis n'a notamment pas d'homologue de la RNase E. Cependant, deux enzymes paralogues, les RNase Jl et J2, découvertes récemment dans notre groupe, étaient considérés jusqu'alors pouvoir combler l'absence de RNase E. La déplétion des RNases J1/J2 avait toutefois un léger effet sur la stabilité globale des ARNm alimentant des spéculations sur l'existence d'autres ribonucléases ayant un rôle important dans le métabolisme de l'ARN chez B. Subtilis. Au cours de cette étude nous nous sommes intéressés à la dégradation des ARNm de la famille des gènes à S-box qui sont régulés par un riboswitch sensible à la S-adénosyl méthionine (SAM). Nous avons montré que le transcrit prématurément terminé, est indétectable in vivo. L'initiation de la dégradation de ce transcrit très structuré dépend de l'expression d'une protéine essentielle de fonction inconnue, YmdA. Nous avons caractérisé cette protéine comme étant une nouvelle endoribonucléase : la RNase Y. La déplétion de cette ribonucléase augmente la demi-vie des ARNm totaux d'un facteur supérieur à deux, indiquant que la RNase Y pourrait être une enzyme primordiale pour l'initiation de la dégradation des ARNm chez B. Subtilis. Ceci suggère que la maturation et la dégradation de l'ARNm pourraient être plus similaire entre B. Subtilis et E. Coli qu'actuellement supposé, avec notamment un rôle crucial pour un clivage endonucléolytique dans l'initiation de la dégradation de l'ARNm dans les deux organismes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 271 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 063
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7844
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.