Rôle de ERK1/2 et des cytokines dans la différenciation des cellules leucémiques monoblastiques par des anticorps monoclonaux Antic-CD44

par Sébastien Bourcier

Thèse de doctorat en Biologie des cellules sanguines

Sous la direction de Florence Smadja-Joffe.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Dans la perspective du développement d'une nouvelle thérapie différenciatrice CD44-ciblée des leucémies aiguës myéloïdes (LaMs), nous avons étudié les mécanismes de la différenciation monocytaire des blastes LAM du sous-type monoblastique (LAM5) et de la lignée modèle THP-1, par des anticorps monoclonaux (AcMs) anti-CD44, Tout d'abord, nous avons montré, en analysant les modifications de l'expression génique, que TAcM anti-CD44 H90/P245 active, dans les blastes LAM5, l'expression d'un « burst » de gènes de cytokines parmi lesquelles l'IL-lβ, IL-6, IL-8 et le GM-CSF, qui sont toutes sécrétées (test Elisa). Puis, en utilisant des AcMs inhibiteurs spécifiques, nous avons démontré que le GM-CSF et l'IL-8 contribuent de façon essentielle, via un mécanisme autocrine/paracrine, à l'augmentation de l'expression de l'antigène CD14, marqueur de la différenciation monocytaire terminale. Nous avons ensuite mis en évidence que les cellules THP-1 traitées par l'AcM anti-CD44 Hermès-3, synthétisent le même «burst» de cytokines plus le TNFα. Dans ces cellules, 1) le TNF-a est nécessaire et suffisant pour augmenter l'expression du CD11b 2) Faction combinée du TNF-α et de l'IL-6 est nécessaire et peut-être suffisante pour induire l'expression du CD14. Nous avons aussi démontré que le CD44 active la voie ERK1/2 de façon prolongée, aussi bien dans les blastes LAM5 que dans les cellules THP-L Cette activation prolongée de ERK1/2 est nécessaire à la différenciation des blastes et des cellules THP-1 par le CD44. Enfin, la synthèse de cytokines différenciatrices TNF-α et de l'IL-6, est étroitement dépendante de l'activation de la voie ERK1/2 par le CD44.

  • Titre traduit

    Implication of erk1/2 and cytokines in monoblastic leukemic cells differentiation with monoclonal antibodies anti-cd44


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    With the aim of developing a novel CD44-targeted differentiation therapy for acute myeloid leukemia(AML), I have investigated the mechanisms sustaining CD44-induced monocytic differentiation of AML5 blasts and of the THP-1 leukemic cell line. Monocytic Differentiation was induced by specific anti-CD44 monoclonal antibodies (mAbs), and it was monitored by measuring the successive increase in CDllb and CD14 differentiation antigens. In a first part, we have analyzed changes in gene expression, and we have shown that H90/P245 anti-CD44 mAb induces a burst of cytokine synthesis in AML5 blasts. These cytokines include IL-1β, IL-6, IL-8 and GM-CSF, and are secreted (Elisa assay). Using specific inhibiting mAbs, we have shown that GM-CSF or IL-8 are essential for increase in the expression of CD14, that is a hallmark of terminal monocytic differentiation. We have then evidenced that Hermes-3 mAb to CD44 induces synthesis of the same burst of cytokines plus TNF-a in THP-1 cells. In these cells, TNF-α alone accounts for the increase in CDllb expression and both TNF-α and IL-6 cooperate for the acquisition of CD14. Moreover, we show that CD44 induces prolonged activation of ERK1/2 signaling in both AML5 blasts and THP-1 cells. This prolonged activation of ERK1/2 signaling is critical for CD44-induced differentiation of both AML5 blasts and THP-1 cells. Finally, synthesis of TNF-α and IL-6 is tightly dependent on ERK1/2 signaling activation by CD44.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 331 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 053
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7826
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.