Contribution du système des peptides natriurétiques à la prédisposition génétique au syndrome d'insulino-résistance et au diabète de type 2 dans la population française : études prospectives D.E.S.I.R. et DIABHYCAR

par Suliya Maimaitiming-Madani

Thèse de doctorat en Métabolisme, énergétique et régulations nutritionnelles

Sous la direction de Ronan Roussel.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Contribution of the natriuretic peptides System to the genetic predisposition on the insulino-resistance syndrome and the type 2 diabetes in the French populations


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le système des peptides natriurétiques joue un rôle important dans le métabolisme lipidique et dans la régulation de la pression artérielle. Notre étude a été réalisée dans le but de mieux connaître les implications des polymorphismes du locus NPPA-NPPB dans le syndrome métabolique, les phénotypes intermédiaires de ce syndrome, la pression artérielle, le risque de survenue de l'hyperglycémie et le taux du BNP plasmatique dans une cohorte issue de la population générale française avec un suivi longitudinal de 9 ans, l'étude DESIR. Nous avons également étudié les associations de ces polymorphismes avec la pression artérielle et les complications vasculaires du diabète de type 2 dans une population de diabétique de type 2, la cohorte DIABHYCAR. Une étude de réplication avec 7 populations internationales a également été réalisée. Nos résultats montrent que les polymorphismes du locus NPPA-NPPB sont associés au syndrome métabolique, à plusieurs phénotypes intermédiaires de ce syndrome, à la survenue de l'hyperglycémie, à un taux dé BNP plasmatique et à la pression artérielle dans l'étude DESIR, et sont associés à la pression artérielle dans l'étude DIABHYC AR. Ils ne sont pas associés aux complications vasculaires. En conclusion, les variations génétiques du locus NPPA-NPPB sont capables de modifier le taux du BNP plasmatique et ils sont associés ai syndrome métabolique, aux phénotypes intermédiaires de ce syndrome, à la survenue de l'hyperglycémie et à la pression artérielle. Nous suggérons que les associations entre ces polymorphismes et les variables phénotypiques n'entraînent pas obligatoirement de manifestations cliniques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 192 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2010) 040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.