Discours et débats sur les chatiments corporels en Angleterre : éduquer et punir au XIXme siècle : la perception individuelle et collective du système éducatif et punitif dans les Public Schools

par Agnès Millot

Thèse de doctorat en Langue et cultures des sociétés anglophones

Sous la direction de Françoise Barret-Ducrocq.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    La pratique des châtiments corporels dans les Public Schools anglaises a fait couler beaucoup d'encre. La spécificité de leur système est d'avoir privilégié l'utilisation du fouet pour former le caractère des futurs gentlemen. La flagellation est pratiquement devenue une caractéristique nationale et a donné lieu à des débats, discussions et fantasmes. Les échanges écrits dans la presse nationale, les comptes-rendus, les échanges épistolaires, les journaux intimes et les œuvres littéraires illustrent les points de vue des partisans et des opposants à ce système punitif et éducatif. Ces documents transmettent la représentation de sa valeur symbolique et de ses conséquences individuelles et collectives, toujours présentes.

  • Titre traduit

    Speeches and debates on corporal punishment in England : educating and punishing in the 19th century : the collective and individual perception of the educative and punitive System in Public Schools


  • Résumé

    Much has been written about corporal punishment in English Public Schools. The specifîcity of their System is the special use of flogging to train the character of the future gentlemen. Flogging almost became a national feature and led to debates, discussions and fantasy. Written exchanges of view in the national press, in minutes, in correspondences, in diaries and in works explain the partisans' and opponents' points of view towards this punitive and educative System. These documents convey its symbolism and its individual and collective consequences, still alive and well.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XI-505 p.)
  • Annexes : 404 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 110

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.