Construction des concepts et principes fondateurs de la physique classique : cas de la dynamique newtonienne

par Constant Say

Thèse de doctorat en Épistémologie et histoire des sciences

Sous la direction de Jean-Jacques Szczeciniarz.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    En opposition à une opinion assez, répandue, selon laquelle. Newton a fondé la mécanique rationnelle en s'appuyant sur les travaux de Kepler, Galilée et Huygens, puis en rejetant la « physique cartésienne », cette thèse apporte un nouvel éclairage sur la construction de la mécanique classique. En effet, nous nous intéressons dans ce travail, aux obstacles épistémologiques que tes savants des XVIème et XVIIème siècles rencontrèrent lors de l'élaboration des concepts et principes fondateurs de ia physique. Ceux-ci, serviront à la fin du XVIIème, à bâtir l’axiomatique de la mécanique newtonienne. Ainsi, nous démontrons, à partir d'une lecture historique et critique, que les fondements théoriques de la mécanique moderne s'élaborent, en définitive, au cours de la controverse conceptuelle opposant Descartes à Newton à propos du mouvement circulaire. À la suite de cela, le savant anglais introduit son concept d'espace « absolu ». Comme garant du « principe de l'inertie ». A partir de cet axiome l'ensemble des concepts essentiels de sa théorie s'organisent. II s'agit essentiellement du concept de « force » et de la notion de « masse », cette dernière étant indispensable dans ia quantification des « forces ». Qui sont au cœur de la théorie newtonienne. Au-delà des difficultés d'ordre mathématique et physique, propre à la théorisation newtonienne, notre travail a permis de mettre en évidence le caractère non nécessaire de l'espace « absolu >>, de la « force d'inertie », et de la « force centrifuge », démontrant ainsi le paradoxe qui existe entre la dimension opérationnelle d'une théorie et le statut ontologique des concepts qu'elle utilise.

  • Titre traduit

    Construction of concepts and principles of classical physics : the case of Newtonian dynamics


  • Résumé

    In opposition to a. Widespread opinion that considere Newton to have founded rational mechanics by leaning on the works of Galileo. Kepler and Huygens, and then rejecting "Cartesian physics", this thesis sheds new light on the construction, of classic mechanics. Indeed. In this work we are interested in the epistemological obstacles that scholars of the XVIth and XVIIth centuries met during the elaboration of the concepts and the key principles of physics. These will serve at the end of the XVIIth century to build the axioms of Newtonian mechanics. We demonstrate, from a historical and critical reading, that the theoretical foundations of modem mechanics are elaborated during the conceptual controversy pitting Descartes against Newton on the issue of circular movement, From this content, the great English scientist introduces his notion of '"absolute" space as that which guarantees the "|aw of inertia". From this axiom, Newton can organize all the essential concepts of his theory. This concerns essentially the concept of "force" and the notion of "mass". The latter being essential to the quantification of "forces", which are the heart of Newtonian theory. Beyond the difficulties of a mathematical and physical order that are proper to Newtonian theory, our work allows us to bring to light the inessential character of "absolute" space, ''inertia" and "centrifugal force", thus demonstrating the paradox between the operational dimension of a theory and the ontological status of concepts it uses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (771 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 105

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13165
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.