Violence et agressivité à l'adolescence et crainte de l'effondrement : étude comparative entre des adolescentes en Iran et des adolescentes en France

par Maryam Khoshhalroodposhti

Thèse de doctorat en Recherche en psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Michelle Cadoret.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse est un travail de recherche sur les adolescentes âgée de 13 a 18 ans ayant des comportements violents et agressives venant de milieu social défavorisé de deux sociétés l'iranienne et française avec deux hypothèses principales. L'une était basée sur la relation entre la crainte de l'effondrement et la violence et l'agressivité chez les adolescentes, et l'autre sur les conséquences de l'impact des conditions socioculturelles de l'environnement de l'adolescente. En ce qui concerne la première hypothèse de cette recherche, II s'agit de la crainte de revivre une expérience du passé enterré quelque part dans l'inconscient, de revivre un moment de l'enfance où le moi de l'enfant avait besoin du soutien du moi de la mère, mais cette dernière était absente, Cette crainte de l'effondrement serait responsable d'un défaut de mentalisation, les poussant à agir, Pour éviter d'être renvoyées vers ce vide, elles sont en permanence dans un état d'excitation, pour se sentir exister. En ce qui concerne la deuxième hypothèse de cette recherche, j'ai essayé de lier la violence et l'agressivité observées chez les adolescentes de cette recherche avec certaines ionditions socioculturelles de l'environnement de ces deux sociétés de recherche. La question de virginité et la tenue vestimentaire de ces adolescentes sont centrales dans cette deuxième hypothèse.

  • Titre traduit

    Violence and aggressiveness in adolescence and fear of breakdown : Comparative study between teenage girls in Iran and France


  • Résumé

    This research is centralized on teenagers girls between 13 to 18 years with violent and aggressive behaviors, They come from disadvantage's social environment of the two Iranian and French societies. This thesis is based on two hypothesizes, the first one explain the relationship between "fear of breakdown" and violence and aggression of teenagers, the second one is the aftermath of the effect of socio-cultural conditions of environment of teenagers. The first hypothesîs, explain the fear of reliving a past experience buried somewhere in the unconscious, the reliving of a moment in childhood when the child's ego needed the support of the mother, when she was herself absent. This "fear of breakdown" is responsible of failure of mentalization, pushing them to 'act'. For saving themselves from being sent back to this 'gap', they are constantly in a state of excitement, to feel alive. Regarding the second hypothesis, I have tried to link violence and aggression of these teenagers with the socio-cultural conditions of the environment of these two societies, The virginity and the dress code of the girl teenagers are the main questions of this second hypothesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 403 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.