The works of Kõnig Dénes (1884-1944) in the domain of mathematical recreations and his treatment of recreational problems in his works of graph theory

par Mitsuko Wate Mizuno

Thèse de doctorat en Épistémologie et histoire des sciences

Sous la direction de Karine Chemla et de Sophie Desrosiers.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    ˜Les œoeuvres de Kõnig Dénes (1884-1944) dans le domaine des récréations mathématiques et son traitement de problèmes récréatifs dans ses travaux de théorie des graphes


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dénes Kônig est connu comme mathématicien avec ses œuvres importants sur la théorie des graphes. Avant de commencer son travail professionnel, en 1902 et en 1905 quand il était étudiant, il a successivement publié deux livres sur les récréations mathématiques en hongrois, mais ces livres ne sont pas encore beaucoup examinés par des historiens. Dans la présente thèse, j'ai traduit ces livres en anglais, et comparé le contenu avec sa monographie sur la théorie des graphes publiée en 1936. J'ai trouvé que beaucoup de problèmes traités dans le second livre sur les récréations mathématiques de 1905 ont été traités à nouveau dans la monographie de 1936, et que beaucoup de problèmes traités dans la monographie de 1936 ont déjà été traités dans le second livre de 1905. Dans ces deux publications, des mêmes problèmes étaient traités de manières différentes. Pour clarifier les rapports entre les récréations mathématiques et la théorie des graphes, j'ai analysé comment des éléments des diagrammes de la théorie des graphes et des concepts de celle-ci ont été formés dans le contexte de récréations mathématiques. J'ai trouvé que Tarry, dans sa conférence sur la géométrie de situation lors d'un congrès en 1886, a intégré certains concepts de sujets différents de récréations mathématiques, et qu'il a utilisé la même sorte de diagrammes pour examiner des problèmes des sujets différents. Les éléments des diagrammes de Tarry sont similaires à ceux utilisés dans la monographie de Kônig de 1936, et les concepts qui y correspondent peuvent être considérés comme certaines représentations des concepts de la théorie des graphes définis dans la monographie de Kônig de 1936.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (361 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 245 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 079

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12563
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.