Entre méditerranée et Mésopotamie : étude géohistorique d'un entre-deux plurimillénaire

par Vincent Capdepuy

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Christian Grataloup.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    La problématique centrale de ce doctorat est focalisée sur la place dans l'histoire de l'espace qu'enserre le Croissant fertile, la badiya al-Cham. Cependant l'approche multiscalaire inscrit cet espace dans l'isthme central de l'Eufrasie et donne à ce travail une dimension « glocale ». Une première partie est consacrée à une archéologie de cinq toponymes : la Syro-Mésopotamie, le Croissant Fertile, le désert de Syrie, l'Arabie, le Proche- et Moyen-Orient. Une deuxième partie s'attache à montrer comment certains lieux illustrent le fonctionnement de cet « entre-deux » : El Kowm, Mari, Babylone/Jérusalem, Palmyre, Damas/Bagdad. La troisième partie est constituée par un « Atlas géohistorique », mêlant cartes historiques et modélisation. En conclusion, l'étude géohistoire de cet entre-deux plurimillénaire permet de revenu* sur une des grandes questions de l'histoire globale aujourd'hui : pourquoi un système-monde plutôt qu'un autre l'a « emporté » et a mené à son terme le processus de mondialisation ? L'espace syro-mésopotamien a été le théâtre, au fil des siècles et des millénaires, d'un processus d'intégration scalaire. Mais la situation d'isthme central rend cet espace trop vulnérable aux invasions par rapport à l'Europe et à la Chine, situées aux extrémités de l'Eurasie, et donc en situation de relatif abri. Or cette vulnérabilité, due à une configuration externe, est accrue par la configuration interne, à savoir la présence du désert de Syrie qui a été comme une ligne de faille dans la géohistoire régionale et mondiale. Les annexes comprennent trois études distinctes sur l'histoire de la géohistoire, sur la notion d'entre-deux et sur une grammaire géohistorique.


  • Résumé

    The central problem of this doctorate is focused on the place in the history of the space which is enclosed by the Fertile Crescent, the badiya al-Cham. However the multiscalar approach puts this space in the isthmus of Eufrasia and gives to this work a glocal dimension. The first part is dedicated to archaeology of five geographical names: Syro-Mesopotamia, Fertile Crescent, Desert of Syria, Arabia, Near and Middle East. The second part attempts to show how certain places illustrate the functioning of this "in-between": El Kowm, Mari, Babylon / Jerusalem, Palmyra, Damascus / Bagdad. The third part is constituted by a geohistorical atlas, mixing historic maps and geographical modelization. M conclusion, the geohistorical study of this multimillenium in-between allows us to return on one of the big questions of the global history today: why one world-system rather than the other led the process of globalization to its term? The syro-mesopotamian space was the theater, in the course of the centuries and millenniums, of a process of scalar intégration. But the situation of central isthmus makes this space too vulnerable to the invasions with regard to Europe and to China, situated in the extremities of Eurasia, and thus in situation of relative shelter. Now this vulnerability, due to a external configuration, is increased by the internal configuration, namely the presence of the desert of Syria which was as a fault line in the regional and world geohistory. Appendices include three different studies on the history of geohistory, on the notion of in-between (shatterbelt) and on a geohistorical grammar.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (939 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 591 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010)076
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.