Perec et l'épuisement de l'histoire

par Rodrigo Silva Ieplo

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Christophe Bident et de Edson Rosa da Silva.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif d'étudier la poétique du regard chez Georges Perec à partir de la confrontation entre les réflexions métalittéraires développées par l'auteur et son roman La Vie mode d'emploi. Outre la consultation des études sur l'œuvre de Perec, l'analyse du corpus est basée sur des œuvres théoriques qui nous permettent de réfléchir sur la construction du regard dans son rapport avec la problématisation de la représentation de la réalité en tenant compte de la crise de l'expérience au XXe siècle. Cette étude est divisée en trois axes de travail qui ont abouti aux trois chapitres ici présentés. Dans un premier moment, il s'agit d'étudier la catégorie de F« évidence » chez Perec en analysant pour cela la valorisation du banal pratiquée par l'auteur au travers de l'infra-ordinaire. Ensuite on tente de réfléchir sur la notion d'« épuisement » en tant que procédé littéraire ayant un caractère épistémologique dans l'auscultation de l'évidence quotidienne. Finalement, dans les sillons ouverts par les deux premiers chapitres, j'entreprends une réflexion sur les implications de la subjectivité dans la construction de ce regard dans le corpus analysé.

  • Titre traduit

    Perec and the exhaustion of history


  • Résumé

    This Dissertation aims at studying the poetics of the gaze in George Perec's work, drawing upon the meta-literary reflections developed by the author and his novel La vie mode d'emploi. Besides Perec's work, the analysis of the corpus is based on theoretical works that allow for reflection upon the construction of the gaze with respect to the problem of representation of reality, taking into account the twentieth-century crisis of experience. This study is divided in three axes which correspond to the three chapters hereby presented: First, the study of the category of 'evidence' in Perec's work, thus analyzing the valorization of the trivial, practiced by the author through the infra-ordinary. Next, a. Reflection on the notion of 'exhaustion' as a literary procedure, with the epistemological character of 'auscultation' of quotidian evidence. Finally, a tentative reflection on the implications of subjectivity in the construction of this gaze.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (347 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 187 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 067

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12553
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.