L'espace dans la bande dessinée

par Julien Champigny

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Christian Grataloup.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    La connaissance du monde de chacun tire son origine de la fréquentation du réel ou des informations issues des médias. Cette connaissance est lacunaire au sens où l'on ne fréquente pas tous les espaces et parce que la véracité des informations médiatisées ne peut être assurée. Il est donc possible de concevoir que notre conscience de l'espace global est en partie fictive car formée d'éléments imaginaires. C'est de cette constatation que part cette étude de l'espace de la bande dessinée. Elle cherche dans un premier temps à comprendre comment le lecteur, à la perception de l'assemblage iconographie-texte qu'est une bande dessinée, parvient à donner forme à un espace imaginaire, ce que je nomme espace-créé. Comment un récit organisé séquentiellement parvient à dire la réalité synchronique qu'est l'espace. Le deuxième point montre que, bien qu'imaginaire Y espace-créé répond dans ses constituants et ses fonctionnements aux mêmes normes que les espaces couramment étudiés par la géographie, ceci qu'ils fassent référence au réel ou non. Ce qui permet de concevoir des interactions entre conscience des espaces réels et espaces-créés chez le lecteur, tous deux étant des réalités cognitives. L'étude de ces, interactions, de Y intégration, permet de mettre au jour que la conscience du réel peut être influencée, constituée, par des éléments imaginaires. Cette étude se propose de chercher à savoir comment la narration de la bande dessinée parvient à formuler des espaces-créés fictifs mais qui, par leurs fonctionnements semblables à ceux des espaces réels, peuvent s'associer pour former un monde imaginaire qui trouble la conscience que l'on a du réel en s'intégrant à elle.


  • Résumé

    Our knowledge of the world through visits of real spaces or broadcast media information. This knowledge is incomplete in so far as we don't apprehend ail spaces and as there's no absolute veracity in media advertised information. It's therefore possible to imagine that our consciousness of global space is partly fiction as it's built up through imagination. And this indeed is the key to the very first steps in the present comic strips study. The first consideration is how the reader reaches the final comprehension of an imaginary space as he associates both image and words - I call it "space of his own creation". In other words, there arises the question of how a sequentially organized account succeeds in conveying synchronological reality which is space. Furthermore we can observe that the reader generated space, although imaginary, will still comply with the self-same standards required by spaces usually belonging to geography analysis, with or without references to reality. Therefore we can conceive interactions between consciousness of real spaces and reader generated spaces, as both of them are cognitive realities. The analysis of such interactions, which I call integration, clearly emphasizes that what's considered as consciousness of reality may be slightly distorted by, made up of, imaginary components. The present research work aims at evincing how comic strips, with the prop of narrative, succeed in generating solely fictive spaces of the reader's own creation, which operate just as real spaces and yet work together in order to conjure up an imaginary world that shakes the reader's consciousness of being in a real world with the interference of the imaginary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (570 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 380 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 037

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12490
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3572
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.