L'émergence de l'analyse dimensionnelle : l'analyse dimensionnelle en France et en Grande-Bretagne au XIXe siècle

par Sybil Gertrude de Montagu

Thèse de doctorat en Histoire des sciences

Sous la direction de Olivier Darrigol.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    ˜The œemergence of dimensional analysis : dimensional analysis in France and Great-Britain in the 19th century


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le XIXe siècle voit le développement de l'analyse dimensionnelle dans le sens moderne du terme. On trouve certes des antécédents dans les exigences liées au principe d'homogénéité, et ce dès PAntiquité. Cependant, ce n'est qu'en 1822 que le concept de dimension prend son sens moderne, lorsque dans sa Théorie de la chaleur Joseph Fourier (1768-1830) le découple de la notion de nature d'une grandeur physique en le redéfinissant par l'intermédiaire de la mesure, via le problème de la conversion entre unités de mesure. Au début des années 1860s, le souci de définir des étalons de measures électriques amène James Clerk Maxwell (1831-1879) et Fleeming Jenkins (1833-1885) à effectuer une synthèse entre les apports de Friedrich Gauss (1777-1855) et Wilhelm Weber (1804-1891) d'une part et les conceptions de Fourier de l'autre. Ces dernières s'étendront alors en Grande Bretagne et sur le continent à travers les travaux de Maxwell, en particulier son Treatise on Electricity and Magnetism de 1873. Le fait que les différents systèmes d'unités en électro-magnétisme entraînent une pluralité des formules de dimensions entraîne alors de nombreux débats, et ce des deux côtés de la Manche. On trouve souvent au sein de ceux-ci une tension entre deux conceptions différentes des dimensions, liées à la nature des grandeurs physiques ou aux conversions. Parallèlement, on assiste au développement de diverses tentatives visant à employer l'analyse dimensionnelle à des fins de découvertes - de la "méthode des dimensions" proposée par Lord Rayleigh (1842-1919) en 1877 dans Theory of sound, permettant dans certains cas la découverte d'équations, au théorème Pi tel qu'Aimé Vaschy (1857-1899) le propose en 1892.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (359 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 158 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 013

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12129
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.