Le discours autobiographique de Simone de Beauvoir : écriture du féminin, subjectivité et intersubjectivité

par Cho Rong Kang

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Éric Marty.

Soutenue en 2010

à Paris 7 .


  • Résumé

    Simone de Beauvoir représente ses autobiographies comme le lieu privilégié où se concrétise sa réflexion philosophique sur 1"intersubjectivité. Par conséquent, le juste accès à ses autobiographies exige avant tout la compréhension rigoureuse de ce concept philosophique qui se donne comme clé de son existentialisme moral. Notre recherche commence donc par examiner sur quels fondements philosophiques sa pensée s'est développée, en la considérant comme une philosophie à part entière. Ensuite, nous essayons d'établir nos propres critères pour analyser de plus juste manière son œuvre autobiographique. Ce travail se déploie donc dans deux directions : mettre en question la tendance androcentrique des critiques et chercheurs qui dévalorisent les autobiographies de Beauvoir, en considérant la littérature produite par les hommes comme modèle unique, et déterminer un cadre nouveau qui nous permettrait l'accès au sens essentiel de son projet autobiographique, en rendant compte des liens entre celui-ci et sa réflexion philosophique sur l'intersubjectivité. En nous appuyant sur tout cela, nous analysons enfin comment les figures narratives et thématiques de ses cinq œuvres autobiographiques concrétisent son projet autobiographique. Cette recherche nous permet de confirmer la singularité de son écriture autobiographique, mais aussi les contributions que Beauvoir apporte au renouvellement du genre, particulièrement en dressant les autres comme cosuje créatif de son écriture autobiographique.

  • Titre traduit

    The autobiographical discourse of Simone de Beauvoir : writing on womanhood, subjectivity and intersubjectivity


  • Résumé

    Simone de Beauvoir represents her autobiographies as a privileged space where her philosophical reflection on the intersubjectivity becomes concrete. Therefore, the right access to her autobiographies requires, most of all, rigorous understanding of this philosophical concept which is offered as the key concept in Beauvoir's moral existentialism. Thus our research starts by examining on which philosophical grounds her thoughts have developed, while considering Beauvoir's thoughts as a philosophy in its own right. Then we try to establish our own criteria in order to analyse her autobiographies in a more accurate manner. This is pursued in two directions : first of ail, we bring into question the androcentric tendency among the critics who depreciated Beauvoir's autobiographies, considering the literature produced by men as the unique model ; and we determine a new framework that will allow us to get to the essential meaning of her autobiographical project, by recognising the relations between the aforementioned project and her philosophical reflections on the intersubjectivity. Based on this framework, we analyse finally how the narrative and thematic figures in her five autobiographical works concretised her autobiographical project. This research allows us to confirm not only the singularity of her autobiographical writings, but also Beauvoir's contributions to the renewing of the genre, especially by laying out the others as the creative co-subject of her autobiographical works.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (441f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 495 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2010) 001

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11928
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.