Polyoxométallates hybrides : vers des systèmes covalents photoactifs dans le visible

par Marie-Pierre Santoni

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Bernold Hasenknopf et de Garry Hanan.

Soutenue en 2010

à Paris 6 en cotutelle avec l'Université de Montréal .


  • Résumé

    Notre projet se situe dans le contexte actuel de recherche d’énergies « propres », qui permettraient d’assurer un développement durable. Nous nous sommes intéressés à l’édification de systèmes moléculaires bio-inspirés, capables de : (i) collecter efficacement l’énergie solaire, grâce au design d’assemblages supramoléculaires multi-nucléaires photoactifs ; (ii) transférer efficacement l’énergie accumulée jusqu’au catalyseur, lequel effectue les processus multiélectroniques nécessaires à la génération des combustibles. Notre choix s’est porté sur les systèmes hybrides covalents inorganiques-organiques, à base de POMs photoactivés, dans le visible, par des complexes de métaux de transition. Dans un premier temps, nous avons étudié des chromophores dinucléaires de Ru(II) comprenant le motif électroattracteur 1,3,5-triazine pour leurs capacités de transfert d’énergie et la prolongation du temps de vie de l’état excité. Dans un deuxième temps, la nécessité d’établir une connexion covalente entre le complexe métallique et le POMs nous a amené à faire le design de ligands polydentates ditopiques de type trialkoxo, en vue d’accommoder divers cations métalliques. Nous avons ensuite étudié la complexation de divers métaux de transition sur ces nouveaux POMs. Les systèmes visés étaient soit des systèmes à transfert de charges photoinduits, soit des systèmes photocatalytiques et/ou électrocatalytiques. L’auto-assemblage des POMs, guidé par le mode de coordination du métal et la géométrie de la brique constituante POMs, a été également étudié, car il est un outil puissant dans l’assemblage de systèmes supramoléculaires multi-nucléaires photoactifs.

  • Titre traduit

    Polyoxométallate-based hybrids : toward visible-photoactivated covalent systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 f.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 250 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 739
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2010 739
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.