Mécanismes physiopathologiques des atteintes musculaires dans les déficits héréditaires en carnitine palmitoyl transférase II

par Candide Font-Sala

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie

Sous la direction de Jean Bastin.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    L'oxydation mitochondriale des acides gras à longue chaîne (AGLC) est la principale source d'énergie du cœur et des muscles squelettiques. Les AGLC rentrent dans la mitochondrie par les Carnitine Palmitoyl Transferases (CPT1 et 2) et leur dégradation aboutie à la formation d'acétyl-CoA. Le couplage de la β-oxydation (β-ox) à la chaîne respiratoire assure la production d'ATP avec un rendement énergétique élevé. Les déficits héréditaires de β-ox, regroupent une quinzaine de maladies, souvent associées à une myopathie. Ces pathologies complexes sont bien caractérisées d'un point de vue clinique et génétique mais sont encore mal comprises et peu traitées. Les déficits en CPT2 comptent parmi les déficits les plus fréquents. Ses phénotypes varient d'une forme néonatale sévère, souvent fatale à une forme modérée plus fréquente. Cette myopathie se développe souvent chez l'adolescent et se traduit par des myalgies, une raideur musculaire, une fatigabilité importante, voire des rhabdomyolyses. Ces symptômes sont aggravés par un exercice modéré et des situations de stress métabolique (jeûne, épisode infectieux, froid). L'étude de modèles myoblastes/myotubes de cellules de patients atteints de la forme modérée et exposés à des conditions entrainant l'apparition des symptômes : acides gras et hyperthermie, a permis de mettre en évidence: un stress oxydant, un défaut de prolifération et de différenciation, une chute du potentiel membranaire mitochondrial et un profil apoptose/nécrose différent des témoins. Le bézafibrate, bien que restaurant les capacités de β-oxydation (à 37°C), n'a eu quasiment aucun effet bénéfique sur ces paramètres.

  • Titre traduit

    Pathophysiological mechanisms of muscular inherited defects associated to carnitine palmitoyltransferase II


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (181 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 492 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 722
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2010 722
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.