Réductions stéréosélectives catalytiques de cétones acétyléniques : application à la synthèse de la phoslactomycine B et de 1,2,3-triols

par Valérie Druais

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Janine Cossy.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Catalytic stereoselective reductions of acetylenic ketones : application to the synthesis of phoslacromycin B and 1,2,3-triols


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une approche synthétique convergente des phoslactomycines et leustroducsines a été développée. Ces produits naturels sont des inhibiteurs sélectifs de la sérine/thréonine phosphatase 2A et possèdent une activité antibiotique, antifongique et antitumorale. Une synthèse formelle convergente de la phoslactomycine B a été réalisée. Les étapes-clé utilisées pour la préparation du fragment C1–C11 de la phoslactomycine B sont un réarrangement [2,3] de Wittig pour contrôler les centres stéréogènes en C4 et C5, une addition diastéréosélective d’un réactif de Grignard acétylénique afin de créer l’alcool tertiaire en C8 et une métathèse cyclisante relayée pour construire la lactone α,β-insaturée. Dans cette approche tous les centres stéréogènes ont été créés, directement ou non, grâce à des réductions énantiosélectives catalytiques de cétones acétyléniques par transfert d’hydrogène selon Noyori. Il a également été montré que les réductions de cétones acétyléniques possédant un cycle à trois chaînons adjacent tel qu’un oxirane, une aziridine ou un cyclopropane dans les conditions catalytiques de Noyori s’effectuaient avec une bonne diastéréosélectivité. Celle-ci est contrôlée par le ligand chiral et permet d’accéder aux alcools propargyliques correspondants syn et anti. Les α,β-époxy alcools acétyléniques possédant un oxirane di- ou tri-substitué ont pu être transformés en 1,2,3-triols grâce à l’ouverture de l’oxirane assistée par un carbamate de phényle en présence d’un acide de Lewis ou directement par traitement avec la lithine en présence d’acide phénylboronique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. 239 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 719
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2010 719
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.