Etude du rôle des APOBEC3A, 3C, 3H et AID dans la mutagénèse du génome et la réponse cellulaire aux stress génotoxiques

par Emmanuel Birlouez

Thèse de doctorat en Diversité du vivant

Sous la direction de Jean-Pierre Vartanian.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les cytidines désaminases de la famille APOBEC3 ont été largement décrites pour leur activité anti-virale depuis 2002. Elles provoquent des désaminations extensives et monotones de type C => U sur les matrices d’ADN simple brin strictement. Ce phénomène a cependant été récemment décrit sur des virus à ADN double brin se répliquant dans le noyau : les papillomavirus. Ce surprenant résultat permet de supposer que le génome cellulaire puisse lui aussi être susceptible à la mutagénèse des APOBECs. Cette hypothèse s’appui sur les récents travaux révélant le pouvoir cancérigène de AID : un membre proche de la famille APOBEC. Nous avons tout d’abord mis en évidence que le niveau d’expression des APOBEC3s nucléaires 3A, 3H et AID était très fortement augmenté en conditions de stress génotoxiques très divers. Nous avons construit et caractérisé une série de lignées cellulaires surexprimant chaque APOBEC nucléaire. Leur niveau d’apoptose basale est plus élevé, leur croissance cellulaire est réduite et on observe une surexpression des principales enzymes de correction des désaminations de cytidines comparés à la lignée parentale. Enfin, nous mis en évidence que le profil de mutagénèse du génome des lignées surexprimant les APOBEC3s est très proche de celui observé après traitement des cellules parentales par des UV. L’implicattion des APOBECs a été démontrée par l’obtention de quelques séquences extensivement hypermutées de l’oncogène cmyc. L’ensemble de ces travaux présentent la première preuve de l’activité mutagène des APOBECs dans le génome cellulaire et propose un nouveau lien entre stress génotoxique et cancer

  • Titre traduit

    Studying the role of APOBEC3A, 3C, 3H et AID in somatic hypermutation of human genome and in genotoxic stress cellular reponse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (187 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 161-187. 364 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8766
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 700
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.