Rôle des modifications post-traductionnelles des protéines histones dans la régulation de l’épissage

par Violaine Saint-André

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire. Génétique

Sous la direction de Christian Muchardt.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’épissage débute au cours de la transcription. Or les liens existants entre la structure de la chromatine et la transcription sont primordiaux dans la compréhension de la régulation de l’expression des gènes. Mon travail de thèse a consisté à chercher s’il existe un lien entre les modifications post-traductionnelles des protéines histones, composantes majeures de la chromatine, et les évènements d’épissage. Mes résultats montrent que, dans les cellules humaines, la tri-méthylation de H3K9, décrite comme marque négative de la transcription, contribue à l’inclusion des exons variants du gène CD44, utilisé comme modèle dans cette étude. La protéine HP1γ, fixant H3K9me3, participe à la régulation de l’épissage de ce gène et pourrait servir de lien entre l’information épigénétique présente sur la chromatine et les décisions d’épissage, en agissant sur la vitesse de transcription du gène et le recrutement de facteurs d’épissage. Une corrélation entre la présence de H3K9me3 et HP1γ sur la chromatine et l’inclusion des exons variants est observée lors de l’induction de la voie PKC, ou par comparaison de deux lignées cellulaires présentant un taux différentiel d’inclusion des exons variants. L’utilisation de puces exons a permis de déterminer l’impact global de chacune des isoformes HP1α, HP1β et HP1γ sur l’épissage dans les cellules HeLa et d’identifier d’autres gènes cibles d’épissage que CD44. La comparaison des gènes cibles des 3 isoformes humaines de HP1 a également permis de mettre en évidence l’importance de ces protéines dans le contrôle de l’expression de gènes impliqués dans plusieurs voies de régulation, dont la voie de régulation des cytokines

  • Titre traduit

    Role of histine protein post-traductionnel modifications in splicing regulation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-219.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 693
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.