Influence of osmotic processes on the excess-hydraulic head measured in the Toarcian/Domerian argillaceous formation of Tournemire

par Joachim Trémosa

Thèse de doctorat en Hydrologie et hydrogéologie quantitative

Sous la direction de Julio Gonçalvès et de Sophie Violette.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Influence des processus osmotiques sur l'excès de charge hydraulique mesuré dans la formation argileuse du Toarcien/Domérien de Tournemire


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un excès de charge hydraulique, ou surpression, est fréquemment observé dans les formations argileuses de très faible perméabilité et l’origine de cet excès de charge est une question importante pour comprendre les mouvements d’eau et de solutés. Le but de la thèse a consisté à étudier et quantifier l’importance de chacun des processus responsables de l’excès de charge de 30 +/- 10 m observé dans la formation argileuse du Toarcien/Domérien de Tournemire (Aveyron). Le cœur de la thèse consiste en la caractérisation des processus d’osmose chimique et thermique, un flux d’eau sous un gradient de concentration et de température, respectivement. Cette caractérisation s’est faite expérimentalement et par le biais de modèles théoriques reproduisant les interactions entre la surface chargée des argiles et la solution de pore: l’exclusion anionique pour l’osmose chimique et la modification des propriétés de l’eau à proximité de la surface pour la thermo-osmose. Les expériences ont été réalisées sur échantillons d’argilite et dans un forage équipé d’une chambre de test à Tournemire en induisant un gradient de concentration ou de température à travers un échantillon ou entre le forage et la formation. L’efficacité d’osmose chimique la perméabilité thermo-osmotique sont ensuite obtenus par la simulation de l’évolution des pressions. En parallèle, le profil de composition de l’eau porale a été établi de manière indirecte avec un modèle géochimique. Le calcul du profil de charge hydraulique dans la formation, qui considère aussi le comportement hydromécanique de l’argilite, montre que seuls les processus osmotiques et hydrauliques sont à l’origine de l’excès de charge hydraulique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (270 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-270

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 2010 670
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.