Interfaces à grains, et autres situations de mouillage nul

par Guillaume Lagubeau

Thèse de doctorat en Physique des liquides

Sous la direction de David Quéré.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Intercaler une phase intermédiaire (gazeuse ou granulaire) entre une goutte et une surface crée une situation de mouillage nul. Nous étudions les conséquences de la présence de cette phase sur le mouvement des gouttes d’eau. Dans une première partie, nous nous intéressons à des situations de non-mouillage induites par la présence d’un film gazeux entre le liquide et la surface. Une conséquence de la présence de ce film est la mise en mouvement d’une goutte en caléfaction sur une surface chaude de profil périodique et asymétrique (en forme de toit d’usine). Nous mettons en évidence que l’écoulement asymétrique du gaz dans le film de vapeur entre la goutte et la surface provoque la propulsion de la goutte par effet fusée. À l’inverse, la faible épaisseur du film isolant peut induire une dissipation visqueuse supplémentaire que l’on observe par exemple lors du rebond d’une bulle de savon sur un liquide. La deuxième partie de ce travail est consacrée à une autre situation de non-mouillage réalisée par l’ajout de grains à la surface d’une goutte (appelée goutte enrobée). On forme alors une interface composite, à la fois capillaire et granulaire qui peut présenter un caractère fortement dissipatif : lorsque la densité de grains est faible, son comportement est celui du liquide qui la compose mais lorsque la densité de grains à la surface approche des densités du jamming, caractère granulaire de l’interface l’emporte. Le frottement entre grains détermine alors la forme ainsi que la dynamique des gouttes enrobées. Nous montrons que la rhéologie de ces interfaces est alors similaire à celle des écoulements granulaires denses

  • Titre traduit

    Granular interfaces and others situations of zero wetting


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 135 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 634
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.