Etude théorique de dispositifs moléculaires pour la spintronique

par Cyril Peltier

Thèse de doctorat en Chimie informatique et théorique

Sous la direction de Carlo Adamo et de Illaria Ciofini.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’objectif de ce travail était de concevoir des nouveaux dispositifs moléculaires photochimiques (PMDs – Photochemical Molecular Devices) capables d’avoir un comportement photochimique ciblé. Nous avons pour cela mis au point une nouvelle série de systèmes moléculaires, dont la topologie adoptée dérive de celle utilisée pour les dyades acceptrices d’électron (P-A), conçue pour produire des états à charges séparées (CS – Charge separated States) lors d’une excitation lumineuse. Ces supermolécules comportent les éléments fonctionnels suivant :P : une unité photosensible, qui sera dans notre cas un complexe de Ru (II) ; A : un accepteur d’électron contenant une unité pyridinium, qui sera chargé de retenir l’électron issu de P*. La compréhension de ces nouveaux systèmes a été effectuée de façon progressive, après avoir ajusté notre protocole calculatoire. Nous nous sommes dans un premier temps intéressé aux propriétés photophysiques des différents accepteurs étudiés. Outre l’excellent accord avec les données expérimentales, cette étude, réalisée par le biais de la Théorie de la Fonctionnelle de la Densité (DFT – Density Functional Theory) et la DFT Dépendant du Temps (TD-DFT – Time Dependent DFT), nous a permis de mettre en évidence les « meilleurs » accepteurs capables de produire ces états à charges séparés. Nous nous sommes ensuite intéressés aux dyades dans leur ensemble, construites à partir des accepteurs sélectionnés, ainsi qu’à des colorants, issus des accepteurs préalablement étudiés.

  • Titre traduit

    Theoretical study of molecular devices for spintronic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 200 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 414 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 584
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.