Etude de la dispersion et du recrutement à différentes échelles spatiales chez Undaria pinnatifida, une macro-algue introduite le long des côtes bretonnes

par Daphné Grulois

Thèse de doctorat en Diversité du vivant

Sous la direction de Frédérique Viard.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les invasions biologiques sont la deuxième cause de diminution de la biodiversité mondiale. Les espèces introduites se sont révélées d’excellents modèles d’étude pour appréhender les processus micro-évolutifs et écologiques liés à la colonisation et à l’adaptation rapide d’espèces dans de nouveaux milieux. Par des approches spatiales basées sur la génétique des populations, l’objectif de cette thèse a été de décrire les modalités de dispersion agissant à différentes échelles spatiales chez la macro-algue Undaria pinnatifida, introduite en Europe du Nord depuis 30 ans. Trois études ont été menées: inter-baies (3 baies, 19 pops. , 628 ind. ), intra-baie (30 pops. , 955 ind. ) et intra-population (2 années, 2 pops. , 1021 ind. ) à l’aide de 9 loci microsatellites. Deux autres études ont permis de suivre la colonisation d’U. Pinnatifida sur des substrats artificiels (7 mois ; > 400 ind. ) et naturels (3 sites). Enfin, des études ont été menées sur les stades microscopiques de cette algue. Afin de détecter spécifiquement les spores dans la colonne d’eau, 7 sondes oligonucléotidiques ont été optimisés pour des hybridations « FISH ». Des études expérimentales sur les gamétophytes ont montré qu’ils pouvaient être un nouvel agent de dispersion. Ces études ont permis de souligner l’interaction entre de multiples modalités de dispersion dans l’établissement durable d’U. Pinnatifida. Par ailleurs, bien qu’étant une espèce invasive à une échelle mondiale, ses capacités de dispersion naturelle apparaissent comme un facteur limitant dans son expansion à une échelle locale et régionale, contrebalancée principalement par les activités anthropiques et la disponibilité en habitats artificiels

  • Titre traduit

    Study of dispersal and recruitement at different spatial scales in Undaria pinnatifida, an introduced kelp on the Brittany coast


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([370] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 266-277. 239 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 576
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-220220110001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.