Diversité des souches cliniques de Mycobacterium tuberculosis à Madagascar : impacts sur l'infection tuberculeuse

par Niaina Rakotosamimanana

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Brigitte Gicquel et de Voahangy Rasolofo.

Soutenue en 2010

à Paris 6 en cotutelle avec l'Université d'Antananarivo .

  • Titre traduit

    Diversity of Mycobacterium tuberculosis clinical isolates in Madagascar : impacts on tuberculosis infection


  • Résumé

    La lutte contre la tuberculose (TB) est aujourd’hui orientée vers l’amélioration du traitement, du diagnostic et la recherche de vaccins plus efficaces. La production d’IFNγ et la prolifération des lymphocytes T permettent d’évaluer la réponse immunitaire contre la maladie. L’existence d’une grande diversité génétique chez les bactéries du complexe M. Tuberculosis (MTBC) et son influence sur la réponse immune sont cependant peu connues. Pour mieux comprendre la relation entre la diversité génétique des souches MTBC, ses effets sur la réponse de l’hôte et les facteurs génétiques bactériens pouvant causer cette diversité, la réponse ELISPOT-IFNγ de patients tuberculeux et leurs contacts en fonction du spoligotype de MTBC isolées a été étudiée ici. Puis, les îlots génomiques spécifiques des MTBC de souches cliniques ont été criblés par PCR et séquençage. Nos résultats montrent que les souches « modernes » MTBC induisent une réponse IFNγ plus faible chez les sujets étudiés par rapport à la réponse de ceux infectés par des souches « anciennes ». De plus, malgré la conservation de la plupart des îlots génomiques spécifiques des MTBC, des îlots polymorphes ont été observés. Le polymorphisme des îlots génomiques dans les familles spoligotypes est associé au schéma évolutif des souches MTBC. Le nombre d’îlots polymorphes est plus élevé chez les souches « modernes » par rapport aux souches « ancestrales » et M. Bovis. Le choix de cibles potentielles parmi les îlots génomiques conservés pourrait permettre l’élaboration de nouveaux antituberculeux. De plus, l’évaluation des futurs vaccins devrait être adaptée à la prévalence des souches dans les zones d’études

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([195] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 149-175. 405 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 512
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.