Etude comparative des rétrotransposons DIRS1 dans les génomes de crustacés décapodes et autres eucaryotes

par Mathieu Piednoël

Thèse de doctorat en Génétique

Under the supervision of Eric Bonnivard.

Soutenue en 2010

in Paris 6 .


  • Résumé

    Les rétrotransposons DIRS1 constituent une superfamille d’éléments à tyrosine recombinase. N’ayant été identifiés que dans peu d’espèces, ils restent aujourd’hui méconnus. Nous avons donc étudié leur distribution chez les crustacés décapodes par une approche moléculaire. Cette analyse a permis de révéler la présence de ces éléments chez 16 des 26 espèces testées. Ils peuvent notamment être largement distribués au sein de certains phylums, notamment les crevettes. Aux vues de la large répartition de ces rétrotransposons chez les décapodes, nous avons voulu estimer leur distribution dans l’ensemble des eucaryotes. Pour cela nous avons développé un nouvel outil de détection in silico capable d’identifier des éléments bien conservés au sein de génomes complètement séquencés. L’analyse de 276 génomes a permis d’identifier plus de 300 familles chez 31 espèces diverses. Ces éléments sont présents dans de nombreux phylums, notamment chez les métazoaires, et apparaissent largement répartis dans certains d’entre eux tels que les actinoptérygiens. Ainsi, nous décrivons les premiers éléments DIRS1 chez les mollusques et les céphalocordés. Nous avons ensuite étendu notre étude aux rétrotransposons à LTR chez la crevette Rimicaris exoculata, qui présente deux éléments de type DIRS1. Nous avons ainsi identifié 3 éléments de type Ty1/Copia et 5 éléments de type Ty3/Gypsy Les analyses phylogénétiques montrent que les éléments de type Ty1/Copia font partie d’un même clade, le clade GalEa, au contraire des éléments Ty3/Gypsy. L'étude comparative de ces rétrotransposons a alors été élargit à d’autres espèces de décapodes.

  • Titre traduit

    Comparative study of the DIRS1-like retrotransposons in the genomes of decapod crustaceans and other eukaryote species


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (222 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-185. 260 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 508
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.