Immobilisation contrôlée de nanoparticules d'or pour l'élaboration de biocapteurs nanostructurés

par Anne-Laure Morel Hoareau

Thèse de doctorat en Physique et chimie des matériaux

Sous la direction de Claire-Marie Pradier.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les immunocapteurs sont des dispositifs de détection spécifique composés d’un récepteur biologique, l’anticorps, et d’un élément transducteur, la surface d’or permettant de transformer le signal biologique de reconnaissance moléculaire en un signal physique mesurable. Les immunocapteurs suscitent un intérêt considérable car ils se substituent aux techniques d’analyses immunologiques souvent coûteuses, longues et lourdes à mettre en place. Une nouvelle stratégie d’élaboration d’immunocapteurs tridimensionnels, à partir de nanoparticules d’or de 15 et 60 nm de diamètre, a été mise au point, dans le but d’augmenter la sensibilité de détection des biocapteurs classiques. Chaque étape de l’élaboration des immunocapteurs a été caractérisée par de puissantes techniques d’analyse de surface (PM-IRRAS, XPS, SERS, AFM), permettant un greffage optimal des nanoparticules et des protéines. De plus, greffer des anticorps sur des nanoparticules d’or permet d’en augmenter le nombre et la flexibilité. En comparant les immunocapteurs 3D à ceux construits sans nanoparticules, cette étude a mis en évidence un effet d’amplification de la quantité de récepteurs ainsi qu’un accroissement de leur accessibilité lorsqu’ils sont greffés sur les nanoparticules. Les meilleurs résultats ont été obtenus sur les nanoparticules de 60 nm de diamètre : la quantité de récepteurs est doublée, de même que leur accessibilité. Il en résulte des immunocapteurs 3D modèles transposables à l’élaboration d’immunocapteurs spécifiques et sensibles pour la détection de cibles en divers milieux

  • Titre traduit

    Controlled immobilization of gold nanoparticles for the building of nanostructured biosensors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([200] p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 229 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 489
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.