Analyse de mutants de RNAi chez Arabidopsis thaliana

par Vincent Jauvion

Thèse de doctorat en Vie et Santé

Sous la direction de Hervé Vaucheret.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Analyses of RNAi mutants in Arabidopsis thaliana


  • Résumé

    La découverte des phénomènes de RNA silencing (RNAi) lors d’expériences de transgénèse a mené à l’émergence de recherches sur les petits ARN (sRNA). L’identification des acteurs majeurs des voies de RNAi par l’étude de lignées transgéniques inactivées au niveau transcriptionnel (TGS) ou post-trancriptionnel (PTGS) a permis la compréhension des mécanismes généraux. Ainsi le RNAi est initié par un ARN double brin, clivé par une RNase de type DICER en sARN de 21- à 24-nt. Ces sARN sont chargés par des protéines ARGONAUTE pour guider la méthylation de l’ADN (TGS), catalyser le clivage de l’ARN ou inhiber sa traduction (PTGS). Les mutagénèses des lignées L1 (p35S::GUS) et 2a3 (p35S::NIA2) ont permis d’isoler 81 mutants déficients en PTGS, dont 49 sont affectés dans les gènes SGS2/RDR6 (ARN polymérase ARN dépendante), SGS3 (protéine fixant l’ARN), SGS4/AGO1 (enzyme clivant l’ARN), SGS5/HEN1 (sARN méthyltransférase) ou SGS6/MET1 (ADN méthyltransférase). Le travail présenté ici a consisté à caractériser les 32 mutants restants et à identifier de nouveaux acteurs du PTGS. L’analyse de sgs7/sde5 a montré que ce facteur putatif de transport des ARN est un acteur essentiel du PTGS. L’analyse de sgs9/hpr1 a révélé l’implication du complexe THO/TREX d’export des ARN dans le PTGS. L’analyse de sgs8/jmj14 a impliqué l’histone H3K4 me3 déméthylase dans le PTGS. Enfin, l’analyse de sgs9/sde3, sgs15/prp39 et sgs14 a montré qu’une ARN hélicase (SDE3), un facteur de maturation des ARN (PRP39) et une protéine à identifier (SGS14) ne sont requis que pour les lignées déclenchant peu le PTGS. De plus, des approches de génétique inverse ont révélé les liens et différences entre les voies de PTGS

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([142] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 88-99. 185 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 451
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.