Approche protéomique de la physiopathologie des gliomes humains

par Cécile Thirant

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Hervé Chneiweiss.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les gliomes malins sont les tumeurs primitives du système nerveux central humain adulte les plus fréquentes. Malgré les récentes avancées thérapeutiques, ces cancers restent incurables. Pour commencer, nous avons établi le profil protéomique des oligodendrogliomes (ODG) de l’adulte présentant la mutation de l’isocitrate déshydrogénase 1 (IDH1). Nous avons établi une signature des cellules tumorales, parmi une série de 68 protéines dérégulées dans le tissu tumoral. Nous avons ensuite établi un profil moléculaire de 42 protéines spécifiquement dérégulées dans les ODG mutés, en comparaison aux non mutés. Ensuite, nous avons établi les protéomes des cellules souches cancéreuses issues de glioblastomes de l’adulte (CSC), et les avons comparées à celui de cellules souches neurales normales (CSN), et au tissu tumoral d’origine. Parmi les protéines dérégulées dans les CSC, nous avons identifié le facteur Hepatoma-derived growth factor (HDGF) et montré qu’il est spécifiquement sécrété par les CSC, entrainant la prolifération et la migration des cellules endothéliales in vitro, et la formation d’une angiogénèse in vivo. Nous avons également testé le Résveratrol, une molécule naturelle aux propriétés anti-cancéreuses. Nous avons démontré que cette drogue est capable de cibler spécifiquement les CSC en épargnant les CSN, suggérant une application clinique potentielle. Enfin, nous avons pu identifier des cellules souches cancéreuses parmi les gliomes de l’enfant quel que soient le type et le grade de gliome. Nous les avons caractérisées et avons montré une corrélation entre le devenir des patients et le potentiel d’auto-renouvellement, proposé donc comme facteur de mauvais pronostic.

  • Titre traduit

    Proteomic approach in the pathophysiology of human gliomas


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 233-258. 338 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8239
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 338
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.