Approches vaccinales des maladies neurodégénératives : applications aux maladies à prions

par Antoine Sacquin

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Martine Bruley-Rosset.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les maladies à prions sont des maladies neurodégénératives fatales causées par la transconformation d’une protéine endogène, la PrPc, en une forme pathogène, la PrPsc et pour lesquelles il n’existe aucune thérapie efficace. Le traitement de ces maladies par immunothérapie active se heurte à la forte tolérance à la PrPc. L’objectif de ce travail a été de développer des stratégies de stimulation des réponses T CD4+ et CD8+ spécifiques de la PrPc afin d’évaluer leur activité protectrice ou auto-immune chez des souris infectées par la PrPsc. La stimulation avant infection des cellules T CD4+ spécifiques des épitopes immunogènes de la PrPc a permis la production d’anticorps et de cytokines ainsi que l’allongement de la phase d’incubation de la maladie. Les réponses T CD8+ anti-PrP pourraient éliminer des cellules accumulant la PrPSc. Nous avons caractérisé le répertoire T CD8+ et les épitopes cibles de la PrPc en utilisant différentes stratégies. L’induction avant infection d’une réponse T CD8+ cytotoxique spécifique d’un peptide immunogène a augmenté significativement la phase clinique. Les immunisations appliquées après infection et/ou répétées ont entrainé la perte de fonction des T CD4+ et CD8+ et de l’effet protecteur. La perte des réponses spécifiques est due à des T régulateurs (Tregs). De plus, ces Tregs modulent l’accumulation périphérique de la PrPsc. En conclusions, en fonction du mécanisme mis en jeu par stimulation spécifique, les cellules T peuvent contrôler les différentes phases de l’infection à prions sans atteintes auto-immunes délétères. Les T CD4+, CD8+ et Tregs doivent être pris en compte pour le développement d’immunothérapies anti-prions efficaces.

  • Titre traduit

    Vaccinal approaches of neurodegenerative diseases : applications to prion diseases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (183 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 168-183. 205 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8271
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 327
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.