Croissance et propriétés de nouvelles phases d'oxydes en couches minces

par Aline Petitmangin

Thèse de doctorat en Optique, matière, plasma

Sous la direction de Jacques Perrière.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Cette thèse a consisté à réaliser par ablation laser (PLD) des films d’oxydes en couches minces tels Ga2O3 et ITO dont les conditions de croissance et les propriétés ont été étudiées en regard des applications qu’ils suggèrent. En effet, Ga2O3 et ITO ne possèdent pas de cations à valence mixte et de sous-oxydes stables. Leurs propriétés sont directement dépendantes des conditions de croissance telles que la pression d’oxygène dans l’enceinte et de la puissance laser. Ainsi, des films soustoechiométriques d’oxyde de gallium Ga2OX, amorphes transparents et isolants, ou cristallisés absorbants et conducteurs ont été obtenus. Pour de fortes déficiences en oxygène (X ~ 2,3 pour l’oxyde de gallium et X ~ 2,4 pour l’ITO), ces composés sont hétérogènes et nanocomposites. Une séparation de phase, contrôlée par une forte soustoechiométrie et la cristallisation de l’oxyde, en est à l’origine. Elle conduit à la formation de clusters métalliques dans une matrice stoechiométrique cristallisée. Des mesures de résistivité, en fonction de la température ont montré une hystérésis caractéristique de la fusion et de la solidification des nanoparticules, associée à une transition supraconductrice à basse température. Les propriétés de transport de ces films associées à la présence de clusters dans une matrice isolante stoechiométrique pourraient faire l’objet d’applications comme la réalisation, sous atmosphère réductrice, de lignes conductrices dans des films homogènes. Dans ces conditions, l’enregistrement irréversible (stockage) de données par ce processus est envisageable

  • Titre traduit

    Growth and properties of new oxide phases in thin films


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 213 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 323
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.