Life strategy of Oithona similis and role in trophic interactions in an arctic coastal ecosystem

par Fanny Narcy

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et de l'univers

Sous la direction de Patrick Mayzaud et de Stig Falk-Petersen.

Soutenue en 2010

à Paris 6 en cotutelle avec l'Universitetet i Tromsø .

  • Titre traduit

    Stratégie de vie d'Oithona similis et rôle dans les interactions trophiques d'un écosystème côtier en Arctique


  • Résumé

    Les petits copépodes (L ≤1 mm) sont sous-estimés en termes d’abondance et de biomasse, ce qui a des répercussions potentielles sur les estimations de production des écosystèmes. Afin de mieux décrire l’importance des petits copépodes dans l’écosystème pélagique arctique, nous avons étudié Oithona similis (Cyclopoida). Sa population et son contenu lipidique ont été suivis sur le terrain du printemps à la fin de l’été en 2006 et 2007, en plus d’une approche expérimentale, dans le Kongsfjorden, un fjord sur la côte ouest du Spitsberg (79°N). O. Similis présente des spécialisations typiques du zooplancton arctique, et plus largement des régions ayant un court apport de production primaire. L’accumulation de lipides sous forme de cirres, molécules très énergétiques, est traditionnellement liée à un régime herbivore, mais il a été observé chez l’omnivore O. Similis qui utilise cette réserve d’énergie pour sa reproduction. Nos résultats confirment la préférence d’O. Similis pour les ciliés, parmi lesquels des bactérivores, et donc son utilisation efficace du réseau microbien comme source de carbone. L’impact quantitatif d’O. Similis et autres petits copépodes est intimement lié à l’état trophique de l’écosystème et à l’importance de grand copépodes Calanoides, qui sont en diapause pendant une partie de l’année. Pour conclure, la diversité des liens trophiques d’O. Similis ajoute de la complexité à la structure du réseau trophique du Kongsfjorden, ce qui peut avoir des conséquences pour la circulation du carbone dans cet écosystème pélagique. Dans ce sens, la flexibilité et l’ubiquité d’O. Similis pourrait jouer un rôle de régulation dans l’écosystème Arctique en changement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.160-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 2010 315
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.