Les conséquences de l’infection par le virus chikungunya sur les vecteurs du genre Aedes

par Estelle Martin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Anna-Bella Failloux.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le virus chikungunya (CHIK) transmis par les moustiques Aedes aegypti et Aedes albopictus a émergé dans la région de l’Océan Indien en 2005-2006. Sur l’île de La Réunion, un changement de vecteur semble avoir favorisé la sélection d’un nouveau variant viral plus efficacement transmis par Ae. Albopictus. L’efficacité de ce système virus–vecteur est-elle associée à un cout de l’infection virale ? En se répliquant intensivement, le virus devient néfaste au vecteur qui pour réduire les effets négatifs de l’infection, peut modifier certains traits d’histoire de vie. Nous avons montré que l’infection virale conduit à une diminution de la survie qui est compensée par un investissement plus précoce de ses ressources vers la reproduction : Ae. Albopictus de La Réunion infectée par le virus CHIK pond plus tôt juste avant de mourir. A Mayotte, Ae. Aegypti et Ae. Albopictus co-existent et partagent souvent les mêmes gîtes larvaires entrainant une compétition pour les mêmes ressources nutritives. Nous avons montré que la compétition n’influe pas sur la compétence vectorielle. Néanmoins, lorsque les larves des deux espèces sont présentes en proportions équivalentes, Ae. Albopictus est favorisée : un meilleur taux de survie et un taux d’infection disséminée plus élevée. Pour contrôler l’infection virale, les moustiques ont développé des mécanismes de défense qui reposent entres autres sur l’ARN interférence (RNA). Nos résultats préliminaires montrent que la diminution de l’expression des gènes ago2 et dcr2 n’affectent pas la réplication du virus CHIK dans les conditions de laboratoires utilisées.

  • Titre traduit

    Consequences of chikungunya infection on Aedes mosquitoes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( [183] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 132-147. 273 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 306
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.