Métabolisme de l'ARN à froid : comparaison d’Escherichia coli à des bactéries voisines adaptées aux basses températures

par Gwendoline Cartier

Thèse de doctorat en Génétique cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Marc Dreyfus.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Très répandus sur terre, les biotopes «froids» sont habités, notamment par des bactéries appelées psychrophiles (« qui aiment le froid »). Afin d'étudier l’adaptation au froid, nous comparons la bactérie Escherichia coli incapable de croître en dessous de 8°C («mésophile») aux deux -protéobactéries bactéries psychrophiles Colwellia psychrerythraea et Pseudoalteromonas haloplanktis qui, elles, se développent encore en dessous de 0°C. Actuellement, on ne sait pas comment les activités biologiques clef impliquant l’ARN sont adaptées au froid. La plupart d’entre elles nécessitent des interconversions de structures qui, en l’absence de catalyse, deviendraient très lentes à froid. D'ailleurs, chez E. Coli plusieurs des ARN hélicases, qui sont supposées catalyser ces interconversions, sont facultatives à 37°C mais essentielles à 20°C. Nous avons comparé les propriétés enzymatiques de certaines de ces hélicases à celles de leurs orthologues provenant de C. Psychrerythraea et P. Haloplanktis. Nous observons que les hélicases psychrophiles ont des énergies d'activation plus basses et donc sont de meilleurs catalyseurs à froid. Cette propriété, entre autres, participerait à l'adaptation au froid des organismes psychrophiles. Nous observons qu’à 10°C, l'élongation de la traduction et la dégradation des ARNm sont fonctionnelles chez ces trois organismes, mais que le démarrage de la traduction est bloqué chez E. Coli. Nous avons examiné certaines causes de ce blocage, qui semble responsable de l’arrêt de sa croissance à basse température.

  • Titre traduit

    RNA metabolism in cold : comparison of Escherichia coli with two cold adpated bacteria


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 130 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 119-130. 239 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 271
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.