Analyse de la dérégulation du facteur de transcription Aiolos dans la leucémie lymphoïde chronique impliquant des modifications épigénétiques

par Katy Billot

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Angelita Rebollo.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Aiolos, membre de la famille des protéines à doigt de zinc de type Ikaros, joue un rôle important dans la différenciation et la maturation des lymphocytes B murins. Chez l’homme, les fonctions d’Aiolos et les paramètres qui contrôlent sa transcription restent à préciser. Nous avons étudié, tout d’abord, l’expression d’Aiolos dans différentes populations hématopoïétiques humaines. Les lymphocytes B expriment à des taux plus élevés le messager et la protéine Aiolos, comparés aux lymphocytes T et aux cellules Natural Killer, alors qu’Aiolos est absent dans les progéniteurs CD34+ provenant de la moelle osseuse et presque indétectable chez les monocytes. D’autre part, nous avons démontré une dérégulation d’Aiolos dans une lymphoprolifération de cellules B matures : la leucémie lymphoïde chronique, qui passe par une surexpression de l’ensemble des isoformes Aiolos et non par la présence d’un dominant négatif. Ikaros, quant à lui n’est pas dérégulé dans la LLC. Aiolos serait impliqué dans la survie cellulaire en étant une cible du facteur de transcription NF-κB et en intervenant dans la régulation de molécules anti-apoptotiques de la famille Bcl-2. L’environnement chromatinien au niveau de son promoteur dans la LLC est défini par une déméthylation de l’ADN et un enrichissement de la méthylation de la lysine 4 de l’histone H3, associés à l’euchromatine. Il va donc permettre une meilleure accessibilité de ses effecteurs amont, notamment NF-κB, constitutivement activé dans la LLC, ce qui pourrait expliquer cette surexpression d’Aiolos. Mes travaux de thèse visent à améliorer la compréhension du rôle joué par Aiolos dans le développement normal et pathologique des cellules B.

  • Titre traduit

    Analysis of aiolos transcription factor deregulation in chronic lymphocytic leukemia associated to epigenetic modifications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 205 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 130-145. 222 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 263
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.