L' imagerie calcique pour l'étude des réseaux de neurones, possibilités et limites : application à l'étude in vivo des interneurones du cervelet de souris par microscopie biphotonique

par Romain Franconville

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Isabel Llano.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les interneurones de la couche moléculaire du cervelet ont fait l’objet de relativement peu d’études in vivo. La raison en est qu’ils sont, de par leur petite taille, difficilement accessibles aux outils électrophysiologiques. Cette thèse se propose d’explorer la possibilité d’utiliser l’imagerie calcique multicellulaire en microscopie biphotonique comme une alternative à l’électrophysiologie pour étudier ces neurones. Un microscope biphotonique à balayage simple, adapté à l’in vivo a été conçu et monté. Un protocole reproductible d’in vivo sur souris adulte a été mis en place. Les conditions d’imagerie ont été optimisées pour l’étude des interneurones. Les signaux optiques enregistrés in vivo se sont révélés difficiles à interpréter. Pour remédier à cette difficulté on a entrepris d’étudier la relation entre la décharge et les fluctuations de calcium somatique des interneurones de la couche moléculaire sur tranches. On montre alors le niveau de calcium somatique n’est quasiment jamais à sa valeur de repos dans ces cellules, observation dont les implications en terme de régulation génétique restent à explorer. On ouvre la voie à une méthode (expérimentale et théorique) permettant d’utiliser les données d’imagerie pour inférer l’activité des interneurones. Des expériences futures utilisant ces développements sont proposées.

  • Titre traduit

    Studying neuronal networks with calcium imaging, usefulness and limitations : application to in vivo study of mice cerebellar interneurons with two-photon microscopy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 159-170. 149 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 9062
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 173
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.