Caractérisation et correction génétique des cellules cutanées de patients atteints de xeroderma pigmentosum de groupe C : un rôle pour XPC au-delà de la NER

par Emilie Warrick

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et génétique humaine

Sous la direction de Thierry Magnaldo.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le xeroderma pigmentosum (XP) est une maladie génétique rare caractérisée par une sévère prédisposition aux carcinomes cutanés (CC). Les cellules des patients XP sont incapables d’éliminer les lésions introduites dans l’ADN par les ultraviolets (UV) en raison d’une altération de la réparation par excision de nucléotides (NER). Dans les peaux reconstruites in vitro, la présence de fibroblastes XP-C induit l’invasion des équivalents de derme par les kératinocytes. Nos résultats révèlent que les fibroblastes XP-C surexpriment constitutivement la métalloprotéinase matricielle 1 (MMP1), ce qui pourrait contribuer au développement de CC invasifs chez les patients XP-C. Nous avons également mis en place de nouveaux outils pour rendre la correction génétique des kératinocytes XP-C compatible avec des perspectives de greffe cutanée chez les patients. La réexpression d’une protéine XPC fonctionnelle dans les kératinocytes XP-C permet de restaurer l’activité de la NER et la survie cellulaire après une exposition UV. L’efficacité de réparation des lésions induites par les UV a été validée in vitro dans des peaux reconstruites à partir des cellules XP-C corrigées et in vivo après greffe sur la souris immunodéficiente. Nos résultats constituent une étape supplémentaire vers la thérapie génique cutanée ex vivo des patients XP-C. L’analyse du transcriptome des kératinocytes XP-C avant et après correction génétique révèle toutefois que la plupart des dérégulations observées dans les kératinocytes XP-C ne sont pas normalisées à court terme par la réexpression stable de la protéine XPC. Nos observations suggèrent une implication de la protéine XPC dans le maintien de l’équilibre cellulaire

  • Titre traduit

    Characterization and genetic correction of skin cells from xeroderma pigmentosum group C patients : a role for XPC beyond NER


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([345] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 234-270. 500 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.