Mode de vie et diversité génétique dans les populations humaines d'Asie Centrale

par Laure Ségurel

Thèse de doctorat en Génétique des populations

Sous la direction de Evelyne Heyer.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif de s’interroger sur l’influence du mode de vie sur la diversité génétique humaine. Nous avons pour cela étudié plusieurs ethnies d’Asie Centrale qui diffèrent de par leur organisation sociale et leur mode de subsistance. Nous avons d’abord comparé la diversité génétique de populations patrilinéaires et cognatiques (populations se définissant par leur ascendance paternelle ou indifféremment par les deux sexes, respectivement). Cette étude, basée sur les autosomes et le chromosome X, nous a permis de montrer que les hommes ont un effectif efficace et un taux de migration réduits par rapport aux femmes chez les patrilinéaires, mais non chez les cognatiques. Ensuite, nous avons testé si les éleveurs et les agriculteurs ont subi différentes pressions de sélection liées à l’alimentation. Pour le gène de la lactase (digestion du lactose) et de l’AGXT (facilitant la digestion de la viande), nous n’avons pas trouvé de différence de diversité génétique entre populations. Cependant, nous avons montré que les éleveurs (représentés par les Kirghizes) présentent près de deux fois plus de résistance à l’insuline, phénotype proposé comme une adaptation aux faibles quantités de glucides dans l’alimentation, que les agriculteurs (représentés par les Tadjiks). Nous avons également mis en évidence des signatures d’adaptation locale entre éleveurs et agriculteurs sur certains gènes associés à la résistance à l’insuline. Ainsi, ces populations semblent s’être adaptées à des régimes alimentaires différents. Cette thèse conforte donc l’hypothèse d’une influence des facteurs culturels sur l’évolution de la diversité génétique des populations humaines.

  • Titre traduit

    Lifestyle and genetic diversity in human population of Central Asia


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([252] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-190. 274 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7810
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2010 94
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.