Cortex médian préfrontal, référence à soi et dépression

par Cédric Lemogne

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Philippe Fossati.

Soutenue en 2010

à Paris 6 .


  • Résumé

    La dépression est associée à un excès de focalisation sur soi analytique. La réduction de ce biais cognitif est elle-même associée à une diminution du risque de rechute après rémission, ce qui suggère un rôle causal. En opérationnalisant la focalisation sur soi analytique comme la tendance à s’engager dans un processus de référence à soi, nous avons utilisé l’imagerie fonctionnelle par résonance magnétique pour en explorer les bases cérébrales chez des sujets déprimés ou « vulnérables ». Chez le sujet sain, les tâches de référence à soi activent les structures corticales médianes, dont le cortex médian préfrontal (CMPF). En comparant 15 patients déprimés et 15 témoins sains lors d’une tâche de référence à soi portant sur des traits de personnalité, nous avons observé une activation spécifique du CMPF dorsal (article n°1). Ce profil d’activation était stable chez 8 patients et 8 témoins après au moins 6 semaines de traitement antidépresseur (article n°2). Enfin, en mesurant chez des sujets sans antécédent psychiatrique une dimension tempéramentale associée à un risque accru de dépression, nous avons observé une hyper-activation du CMPF dorsal lors de la référence à soi d’images négatives chez les sujets les plus vulnérables (article n°3). Ces résultats suggèrent que le CMPF dorsal est impliqué dans la dépression et la vulnérabilité dépressive via des processus de référence à soi. Globalement, les résultats publiés en 2009 par notre équipe et par 3 autres équipes indépendantes suggèrent que la référence à soi chez les patients déprimés est caractérisée par une hyper-activation du CMPF : « phasique » au niveau dorsal ; « tonique » à un niveau plus ventral.

  • Titre traduit

    Medial prefrontal cortex, self-referential processing and depression


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (130 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 111-125. 181 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7785
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 201067
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.